Forum Cheval
Hey ! Tu es un(e) passionné(e) des chevaux ? Rejoins la communauté du forum cheval et viens partager avec nous ton amour des chevaux Very Happy

Mais avant de poster un message, il faudra te présenter dans la rubrique "Présentation - cavaliers, cavalières", pour que nous puissions t'accueillir comme il se doit ! ;-)

Merci par avance et à très bientôt j'espère.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sellerie MegaHorse

Partagez | 
 

 Harcèlement scolaire, et si on en parlait?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Breizhan
Petit Poulain
Petit Poulain
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Sam 19 Jan 2013 - 22:33

Bonsoir à tous, je lance ce post pour tous les jeunes du fofo qui sont encore au collège et au lycée.

Je viens de voir une émission consacrée à ce sujet, et j'ai pris conscience à quel point les jeunes qui en sont victimes se murent dans le silence par honte.

Je propose à tous les jeunes du fofo de venir en discuter dans cette rubrique, afin que ceux ou celles qui pourraient en être victimes puissent se confier plus facilement, trouver un abri où extérioriser tout ça en dehors de la famille. Smile

Dans l'émission que j'ai vu, ce qui m'a profondément touché, c'est le suicide d'une petite jeune fille de 12 ans, qui avait toujours le sourire, et qui après son entrée au collège, s'est suicidée seule dans sa chambre après les vacances de Noël.

Pour que ce genre de chose ne se reproduise pas, n'hésitez pas à venir en parler sur ce fofo afin de pouvoir écouter des conseils de personnes plus âgées qui ont peut-être subi la même chose.

J'ai crée ce post car d'après le pédopsychiatre présent dans l'émission, chaque classe de collège à forcément un bouc émissaire, fille ou garçon, c'est alarmant!

Donc, nous sommes tout ouies ici , pour écouter vos confidences, et vos sentiments. Smile

Et même si par chance il n'y personne ici victime, et que le post est un peu oublié, il sera toujours ouvert par la suite pour les nouveaux inscrits. Smile





Dernière édition par Breizhan le Dim 20 Jan 2013 - 8:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snowbell
Poulain débourré
Poulain débourré
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Sam 19 Jan 2013 - 23:15

Bonne idée de topic Smile Je ne sais pas si je confierais mes secrets de jeunesse lol, enfin mes secrets de collèges / lycées, mais au moins nous pourrons aider (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhan
Petit Poulain
Petit Poulain
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 8:51

Bien c'est toujours plus facile de se confier en écrivant derrière son écran que de vive voix.

Et puis c'est tellement important de parler pour savoir qu'on n'est pas aussi nul que les autres élèves veulent nous le faire croire.

CreamyCooky a eu une excellente réaction en créeant son post sur la brimade de son prof de sport.
On a pu en discuter tous ensemble pour essayer de trouver des solutions, et pour le réconforter, c'est important!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 22
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 10:27

Moi, j'ai déjà pas mal parlé de ce que j'ai subi plus jeune. J'espère que mon expérience pourra aider d'autres enfants.
C'est vrai que, très souvent, il y a un ou deux boucs émissaires dans la classe. Malheureusement, ça tombe souvent sur les mêmes élèves parce qu'ils sont un peu timides, un peu plus doués en cours, qu'ils n'osent pas trop répondre aux autres ou qu'ils ont un peu peur de leurs camarades...
Personnellement, j'avais déjà bien galéré en primaire. J'étais jeune, je n'ai pas de souvenirs aussi mauvais que le collège. Ce que je sais, c'est que j'adorais rigoler et qu'un rien m'amusait. On se moquait beaucoup de moi en me sortant les méchancetés habituelles: "T'es moche et t'es conne". Vous ne pouvez pas imaginer les sales mots qu'on trouve dans la bouche des ces sales gosses.
Arrivées en collège, je me suis retrouvée avec les mêmes gamins de la primaire. Incités à être toujours plus méchants par les plus grands, ça s' est empiré. J'avais une copine dans ma classe qui m'a littéralement laissée tomber en voyant ça. Je me suis retrouvée un peu toute seule alors j'ai essayé de le dire à une prof. Malheureusement, ça a été reproché à la classe d'une manière assez indélicate. Du coup, tout le monde s' est tourné vers moi en me reprochant d'avoir été me plaindre pour des conneries. Après, ça a été pire. Je n'en ai plus jamais parlé. C'était humiliations sur humiliations. Le pire, c'est que quand mon frère est arrivé au collège, tout le monde a su quel lien de parenté nous liait et il a lui aussi subi ce harcèlement. Si vous voulez des exemples, on m'a poussée une fois dans une fontaine à poissons en plein hiver alors qu'il faisait froid, avec mon sac. Je suis rentrée à pied en pleurant. On se mettait à côté de moi dans le bus et on m'insultait, on me piquait mes affaires, on me mettait des claques... Je me souviens que quand j'étais à l'arrêt de bus, on ramassait des cailloux par terre pour me les jeter à la figure. Y a eu aussi les croche pattes dans les couloirs. Je me suis fait avoir deux fois, et je suis tombée. Quand ma mère a eu son cancer, ça s' est su et on s' est moqué d'elle vis à vis de moi. Et le pire que j'ai eu à subir, c'est en troisième. Une fille était toujours avec moi, c'était la meilleure amie que j'avais jamais eu. Je me suis rendu compte qu'elle venait avec moi pour mieux me connaitre. Je m'étais pas mal confiée à elle. Elle a transformé mes paroles auprès des autres pour empirer ma situation. J'ai pris des coups à cause d'elle. Ça, ça m'achevée. Soit j'en parlais, soit je ne sortais plus de ma chambre. Déjà que je séchais régulièrement les cours à cause de la peur... J'en ai parlé. L'école a réagit, mais pas assez.
Cette histoire m'aura menée vers l'échec scolaire. J'ai redoublé ma troisième dans un établissement privé avec la ferme envie de ne plus me laisser marcher sur les pieds. Ça n'a pas été tout à fait ça. Je leur ai répondu aussi méchamment qu'ils me parlaient. Et s' ils étaient méchants, je l'étais aussi. Même si, aujourd'hui, je ne sais pas si j'ai bien fait, je pense que ça aura aidé.
Arrivée au lycée, ça s' est arrangé. Maintenant, j'ai quand même mon petit caractère. On sait que si on m'emmerde, je ne serais pas d'accord. Et finalement, à partir du moment que les autres comprennent que vous pouvez être aussi méchant qu'eux, ils vous laissent. Mieux, ils viennent vers vous. Monde étrange.

Conclusion, je comprends comment des enfants de 12 ans peuvent en arriver à se suicider. Étre humilié 24 heures sur 24 à l'école, c'est invivable. Si d'autres jeunes sont victimes de harcèlement scolaire, il faut qu'ils passent au dessus de la peur de représailles. Il faut en parler. Si l'école ne fait rien, il faut aller voir ailleurs. Sachez que harceler les autres de cette façon est interdit par la loi. Ne vous laissez pas détruire par des gamins abrutis. Parce qu'on peut aller mieux après, mais ça laisse des traces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanna_Bevort
Cheval de compétition
avatar

Messages : 3062
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 16
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 10:34

Je suis désolée , pour tout ce qui t'es arriver au college , moi le college j'adore perso j'ai pleins de potes . C'est dommage car quand on te "parle" par le net t'as l'air d'une fille super sympa alors je vois pas pourquoi les gens de ton college ne l'ont pas vu c'est super nul de leurs part . C'est bizarre nous qui te parlons par le net nous comprenons alors que ce que tu vois tout le jours pas .

_________________
~L'équitation , le seul sport individuel qui se pratique à deux. ღ
~L'air du Paradis est celui qui souffle entre les oreilles du cheval ღ
~Être à cheval, c'est être entre ciel et terre à une hauteur qui n'existe pas ღ
~Le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau ღ
~Il n'y a pas de secrets plus intimes que ceux d'un cavalier à son cheval ღ


Bien plus qu'une passion un mode de vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 22
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 10:59

Ha ça. Je pense que je suis sympa. Je sais que je ne peux pas plaire à tout le monde et c'est normal. En tout cas, j'essaye d'aider les deux trois personnes de mon lycée que je connais et qui ont des difficultés à s' intégrer. D'une manière génerale, j'essaye de discuter avec tout le monde. Il y a toujours des jeunes qui ne veulent pas me parler et qui m'envoient chier. C'est normal qu'il y ait des gens que j'agace je pense, puisqu'il y en a qui m'agacent aussi. Dans ce cas, on ne se parle pas trop et c'est tout.
Si tu veux tout savoir, je n'ai jamais compris pourquoi on s' en est pris à moi et mon frère. On était des jeunes normaux. Pas des jeunes à problèmes qui cherchent les ennuis. Ça a été la continuité de la primaire. Les autres font comme les premiers pour s' amuser. C'est comme ça qu'on retrouve des gamines pendues dans leur chambre. C'est arrivé à une jeune fille qui était dans un lycée près du mien. Elle subissait du harcèlement scolaire. Une nuit, elle est descendue dans son garage et s' est pendue. Ce sont les parents qui l'ont découverte le lendemain matin. Je peux te dire que j'avais les boules. Ça s' est passé à 3 km de chez moi. C'est absolument anormal qu'on en arrive là. J'espère que les jeunes qui la martyrisaient se sont rendus compte de leur connerie. Qu'ils vivent avec ça maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanna_Bevort
Cheval de compétition
avatar

Messages : 3062
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 16
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 11:29

C'est horrible !!! Mais ça va tu es intégrer dans ton lycée ?

_________________
~L'équitation , le seul sport individuel qui se pratique à deux. ღ
~L'air du Paradis est celui qui souffle entre les oreilles du cheval ღ
~Être à cheval, c'est être entre ciel et terre à une hauteur qui n'existe pas ღ
~Le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau ღ
~Il n'y a pas de secrets plus intimes que ceux d'un cavalier à son cheval ღ


Bien plus qu'une passion un mode de vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolow
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 22
Localisation : Loiret (45)

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 11:36

J'ai étais victime de harcèlement scolaire, jusqu'à ... Il y a quelques semaines. J'en avais justement parlé ici, avec LangeDeLenfer.
Maintenant ça c'est un peu arrangé, je n'ai plus à supporter les autres, mais c'est toujours aussi dure d'aller en cours... et d'être seule... avec en plus des profs qui n'arrange rien.
Genre mon prof d'histoire, à la reunion parent prof, m'as dit que si j'étais seule dans mon coins c'était de ma fautes (en gros)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allo-garde-animaux.e-monsite.com
Hanna_Bevort
Cheval de compétition
avatar

Messages : 3062
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 16
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 11:45

C'est nul moi même si c'est pas dans la vraie vie et que j'ai pas votre âge , par le net j'vous trouve sympa !

_________________
~L'équitation , le seul sport individuel qui se pratique à deux. ღ
~L'air du Paradis est celui qui souffle entre les oreilles du cheval ღ
~Être à cheval, c'est être entre ciel et terre à une hauteur qui n'existe pas ღ
~Le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau ღ
~Il n'y a pas de secrets plus intimes que ceux d'un cavalier à son cheval ღ


Bien plus qu'une passion un mode de vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 22
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 11:56

Les profs sont cons... Ils croient tout savoir, mais niveau éducation, ils ne sont bons à rien.
=> Exemple: Un élève de ma classe n'est pas très bien dans sa peau. Il est très grand et un peu rondouillard, il ne se sent pas très beau. En plus de ça, il a l'impression d'être en retard par rapport aux autres parce qu'il n'a pas de copine. Les élèves de ma classe ne sont pas très cools avec lui. ça ne ressemble pas à ce que j'ai subi, mais on s moque un peu de lui quoi. Il a voulu aller voir la prof principale pour en parler. Ce qui, à mon sens, est la meilleure solution. La prof a commencé à l'écouter, et quand il a cité le nom d'une élève qui se moque beaucoup de lui, la prof s'est braquée. Elle lui a dit textuellement: "Je connais bien cette élève, nous avons de la famille en commun. Je sais que ce n'est pas son genre de faire ce que tu décris, ce n'est pas la peine d'insister". Alors c'est quoi, c'est un menteur ? Il est condamné à subir les railleries des autres parce que "miss élève parfaite" a les profs derrière elle ? Bien évidemment, il s'est senti tellement humilié par la prof qu'il ne veut plus en parler à personne. Et là, je ne sais pas quoi faire pour lui.

Hanna, merci de t’intéresser à ça. Aujourd'hui, ça va mieux pour moi. Comme je le disais tout à l'heure, y a des souvenirs qui sont là et quand j'y pense (comme là, maintenant) c'est un peu difficile. Mais je suis mieux intégrée, et surtout, je vis ma passion des chevaux au quotidien, ce qui m'a vraiment aidée à m’extérioriser. Malgré tout, comme j'en parlais dans un autre topic, je déteste me rendre à l'école et les études me prennent la tête. Je pense que ça vient un peu de ce que j'ai connu au collège. Mais j'ai su reprendre les choses en main, je vais mieux, j'ai une moyenne qui est redevenue convenable et je vais en cours tous les jours tout en étant débarrassée de cette peur qui m'a suivie même après avoir changé d'école. Maintenant, je me sens vraiment impliquée là dedans. Je vois qu'on en parle de plus en plus, et ça fait du bien. J'espère que les enfants qui harcèlent les autres vont comprendre ce que c'est. Surtout les filles, si vous voyez qu'il y a un élève qui est tout seul dans la classe et qui a un peu de mal avec ses camarades, allez vers lui et essayer de l'intégrer au groupe que vous fréquentez. Smile

lolow: Si tu arrives à t'en débarrasser, tant mieux. Il ne faut plus qu'ils t'emmerdent. Des vrais amis, je suis sure que tu en trouveras ailleurs que dans le lycée (peut-être en as tu déjà d'ailleurs).

Où habitez vous les filles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 22
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 12:00

Hanna, ne t'inquiète pas, nous aussi on t'aime bien ! lol! Et puis, ce n'est pas bien grave que tu sois plus jeune que nous. Je suis sure que tu as des tas de choses à nous apprendre sur les chevaux, ou même sur autre chose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanna_Bevort
Cheval de compétition
avatar

Messages : 3062
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 16
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 12:31

De rien ! :p oui j'ai pleins de choses à vous apprendre ( ou pas lol! ) . Moi j'habite Paris et vous ?

_________________
~L'équitation , le seul sport individuel qui se pratique à deux. ღ
~L'air du Paradis est celui qui souffle entre les oreilles du cheval ღ
~Être à cheval, c'est être entre ciel et terre à une hauteur qui n'existe pas ღ
~Le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau ღ
~Il n'y a pas de secrets plus intimes que ceux d'un cavalier à son cheval ღ


Bien plus qu'une passion un mode de vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolow
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 22
Localisation : Loiret (45)

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 12:40

LangeDeLenfer237 a écrit:


lolow: Si tu arrives à t'en débarrasser, tant mieux. Il ne faut plus qu'ils t'emmerdent. Des vrais amis, je suis sure que tu en trouveras ailleurs que dans le lycée (peut-être en as tu déjà d'ailleurs).

Où habitez vous les filles ?

Je ne m'en suis pas totalement débarrasser mais ça va mieux. J'ai pété un cable, j'ai était voir mon prof principale et jlui ai dit "j'arrête les cours" alors la ça a commencer à bouger. Ma CPE ma téléphoner (sur mon portable Noooormal) et elle m'a laissé 3jours de repos avant le week-end. Et à mon retour, elle a parler à certaines élève. Donc ça va mieux, mais ce n'est pas encore ça...
J'en ai une au lycée, mais j'ai surtout ma copine qui m'aide à surmonter tout ça...

Moi je suis à côté d'Orléans (loiret-45)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allo-garde-animaux.e-monsite.com
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 22
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 12:55

Tant mieux si ça bouge. C'est pas normal qu'il ait fallu que tu en arrives là pour qu'enfin les profs réagissent. -_-"

On habite pas tout près les unes des autres... :s Moi, c'est Cherbourg => Basse Normandie, la pointe du Cotentin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolow
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 22
Localisation : Loiret (45)

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 12:59

Ah, je viens souvent dans le cotentin moi (quasi à chaque vacances) mais du coté de coutances Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allo-garde-animaux.e-monsite.com
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 22
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 13:03

Coutances n'est pas très loin de chez moi. C'est à 1h15 en voiture. Smile Peut-être qu'on pourrait se rencontrer un jour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolow
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 22
Localisation : Loiret (45)

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 13:12

Oui peut être Smile faudrait voir. J'y vais généralement en Avril et Juillet. Mais parfois quand ça m'prend j'y vais en train ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allo-garde-animaux.e-monsite.com
DadouWorld
Cheval de compétition
avatar

Messages : 5412
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 19
Localisation : Eure-et-Loir

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 13:16

Olivia, Je suis bouche-bée devant ces récits. Bien sûr, je savais déjà que tu n'as pas eu une scolarité facile, mais à chaque fois que je lis tes aventures, si on on peut appeler ça ainsi, je suis secouée.
Vraiment, je me demande dans quel monde on vit.
Personnellement, j'en ai eu aussi, des mésaventures. Aujourd'hui, je peux en parler facilement, même s'il y a toujours cette douleur au fond.

En maternelle, tout allait bien. Je jouais avec mes copines, j'étais pas une gamine compliquée.
Puis on a déménager à Boisville la St père, trou pommé d'Eure et loir.
Là bas, j'ai fait toute ma primaire.
Donc quand j'étais en CP, mon frère était en CM2. On a donc eu une année dans la même école.
J'avais de gros problèmes d'intégration, mais lui ne s'en sortais pas mieux.

Histoire d'établir les bases, j'étais une gamine qui adorait jouer. Mais une fois que je suis rentrée dans cette foutue primaire, j'ai perdu toute la confiance que j'ai pu avoir, et je ne l'ai jamais regagnée.
J'avais des copines, mais je me faisais malmener pas les autres. Au début, ce n'étais rien de méchant. On me regardait de haut, on me bousculait. Mais avec les années, ça empirait. On me tirait les cheveux, on me faisait des croches-pied. Y'a des filles qui s'éclataient à faire des chansons rabaissantes sur moi.
Disons qu'en primaire, c'était vraiment la période où tout les jours, j'avais le droit à une petite couille pour me souvenir que je n'étais rien, que je n'étais pas apprécier. Donc à cette période, j'ai perdu toute confiance.

Mon frère, lui, s'était fait raquetté. Et une fois, il s'est fait tabassé dans les toilettes, quelques heures après m'avoir défendu d'un putain de gros con de merde qui me faisait chier.
ça, je ne l'ai appris que l'année dernière, chez mon psy. ça m'a foutu hors de moi, j'ai pêté un câble.

M'enfin, ça s'est hors-sujet.
Au collège, j'ai les souvenirs les plus noirs de ma scolarité, surtout pour la 6ème et la 5ème.

Donc en 6ème, je vais au collège où tout le monde va, donc je me retrouve avec les chtarbés de primaire...
A partir de la rentrée, toutes mes copines de primaires se sont mises à me snober, et sont partis voir ailleurs. Je me suis retrouvée toute seule, sans amis. Puis y avait une fille, Christine, une portugaise, qu'est venue vers moi.
Elle était extra, et s'est vite devenue ma meilleure amie.
Pour moi, cette fille était une bouée de sauvetage. Sans elle, j'aurai coulé. A cause de mon manque de confiance, des que je suis seule et qu'il y a une foule autour de moi, je panique. J'ai l'impression que tout le monde me regarde, se moque de moi. Du coup, le fait que Christine vienne vers moi me sauve, puisque je ne suis plus seule, je n'ai pas à avoir peur des autres.
Sauf qu'elle était externe et ne mangeait pas au self. Donc tout les midis, je mangeais seule, et j'étais terrifiée d'être entourée. Dans la queue d'attente, des filles critiquaient mes fringues, d'autres me bousculaient et passaient devant moi, ce qui fait que j'étais dernière de la file, et parfois n'avait pas le temps de manger.
C'est à partir de ma sixième donc, que j'ai trouvé une technique pour ne pas avoir peur, m'isoler et ne pas être dans ce foutu collège. Je simulais. A chaque fois que j'avais peur d'aller en cours, je simulais pour rester à la maison.
J'essayais surtout de louper les cours de lundi et le jeudi, parce que j'avais sport. Mon prof était un connard intersidéral. Il se foutait de moi, me faisait faire courir deux tours de plus que les autres parce que apparemment, je m'arrêtais et je marchais... Le pire, s'était pour la natation. Comme je n'ai pas confiance en moi, je ne voulais pas me mettre en maillot de bain. Pour moi, s'était vraiment la pire chose. Me foutre presque à poil devant ma classe, s'était m'anéantir.
Sauf qu'un jour, ce salop m'a foutu dans l'eau, toute habillée. Et moi, je n'avais pas de fringues de rechanges...
Et bien sûr, personne n'a voulu me prêter quoi que se soit pour que je me change. Alors je suis restée avec mes fringues trempée.
Heureusement, j'ai déménagé. J'ai coupé les ponts avec Christine, puisque j'ai appris qu'elle racontait des conneries sur moi et se foutait de moi des que j'avais le dos tourné..

M'enfin, je vais abregé un peu, sinon j'en ai encore pour 3 heures. Donc je déménage et arrive dans un nouveau collège où je fais ma cinquième. Là bas, le calvaire s'était dans le bus. J'étais dans un car assez rempli. Il n'y avait jamais de double siège de libre, et les seules places où je pouvais m'assoir, ben on ne voulait pas que j'y aille.
Du coup je restais debout, où me casais dans les marches des portes qui s'ouvrent.
Je me faisais insulter, toutes les filles se moquaient de moi. J'avais le droit à tout. T'es moche, t'es grosse, tu sers à rien, ta mère la pute, SDF, sale chienne... Et j'en passe.
Après, il y avait le collège en lui même. J'avais deux amies, une petite ronde et une fine qui avait un physique spéciale. Elles n'étaient pas appréciées, et comme j'étais avec elles, je ne l'étais pas non plus.
Les filles de ma classe, comme toujours, se moquaient de mon physique et de mon look.

La quatrième, encore un déménagement, encore un nouveau collège.
C'était les moqueries banales, mais plus modérées que les autres collèges. Ce qui a tout changer, c'est une agression.
Décembre dernier, j'étais aller les voir les chevaux pas loin de la maison. J'ai pas du tout envie d'entrer dans les détails, mais j'ai eu droit à une tentative de viol.
Une de mes amies, ex amie, lorsque je lui ai raconter, s'est éclater à le dire aux 3/4 du collège. Durant toute l'année, j'ai eu le droit aux moqueries et remarques sur ce sujet. Y'en a même un qui m'a lancé ''ça fait chier que le mec t'es raté''. Lorsque vous entendez ça, vous vous remettez sérieusement en question, et le peu de ce que vous êtes est anéanti.

Cette année, ça va mieux. Ma classe est sympa, les mecs aussi. Bon, toujours quelques remarques de certains, mais c'est le bonheur par rapport aux autres années.

Je ne suis pas rentrée dans les détails. Je sais bien que mes soucis scolaires ne sont rien par rapport à d'autres, mais qu'est ce que ça peut faire mal.
Depuis, je n'ai jamais eu de confiance, je n'ai jamais oser répondre aux autres. Pourtant, qu'est ce que j'ai un caractère de merde. Je suis une tête de mule, et quand je le veux, je peux peter mon cable. Mais au collège, je ne peux pas, ils m'ont trop détruite.

Tout ça pour témoigner que ce qu'on nous fait subir ne devrait pas avoir lieu d'être. Personne dans sa vie ne devrait subir ça. Ceux qui ne l'ont pas vécus ne peuvent comprendre la douleur que ça inflige, et je suis révoltée contre ces pauvres merdes qui osent infliger ça aux plus timides, aux plus démunis. Je suis surtout scandalisée devant l'incompétence des adultes. Si seulement ils se souciaient de nous, et pas de leur misérable salaire !
Car avec un peu plus d'action, on éviterait pas mal de suicides

_________________
Reprendre confiance petit à petit  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breizhan
Petit Poulain
Petit Poulain
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 06/07/2012
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 13:45

Ce topic est très bien pour extérioriser tout ça, je vois que malheureusement certaines d'entre vous ont subi ces harcèlements...

Si j'étais une prof digne de ce nom, mon 1er réflèxe serait d'aller vers les élèves les plus isolés, de leur parler, leur faire prendre confiance en eux, en leur expliquant qu'ils sont comme chaque élève, mais avec quelque chose en plus: leur intégrité.

Si j'étais parent maitenant, mon 1er réflèxe aussi serait de parler à mon enfant dès le premier signe de mal être, de le faire parler, et lui expliquer qu'il n'y à aucune honte à avoir.
Et puis si après en avoir discuté avec le personnel de l'établissement, rien ne change, je n'hésiterais pas une seconde à retirer mon enfant de son école.

Soit je le scolariserait à la maison, le temps de guérir ses blessures, soit je le changerais d'établissement.
Mais je pense que les enfants qui sont toujours harcelés dans chaque école qu'ils fréquentent ne devraient plus y retourner.

Ils grandiraient bien mieux en étant à la maison, au calme, en paix et en harmonie, plutôt que de se détruire avec d'autres élèves qui les battront et les humilieront à longueur de journée.

Il suffit simplement d'offrir à son enfant des activités à faire, au contact d'autres jeunes qui auront un comportement différent de celui qu'ils pourraient avoir à l'école, puisqu'en général, les activités extrascolaires sont plus détentues que les cours.

Ceux qui doivent avoir honte, ce sont les agresseurs. Comment ont-ils pu en arriver là? Comment se comporteront leurs enfants à leur tour?

A moins qu'ils mûrissent par la suite, je doute qu'ils soient fiers de leur comportement, et je pense parler au nom de beaucoup d'élèves en disant que de toute façon, tout le mal qu'ils font aux autres, se retournera un jour où l'autre contre eux.

Je serais très curieuse de savoir ce que vont devenir les agresseurs dans leur avenir? Et ce que vont devenir les pauvres victimes?

Je mettrais ma main à couper, que les premiers vont avoir tous les ennuis du monde à leurs trousses, alors que les deuxièmes au contraire vont s'épanouir comme de jolies fleurs, et avoir de beaux avenirs après avoir pansé leurs blessures.

Il faut être fier de ce que l'on fait dans la vie, et ne jamais avoir à regretter son comportement.

Je ne suis pas étonnée d'apprendre que les soi-disant amis qui nous donnent l'impression de nous aimer pour ce que l'on est, finissent par nous trahir de la manière la plus moche qui soit.

C'est pour ça qu'en général, certains élèves harcelés ne font confiance à absolument personne, afin de se protéger de blessures encore plus grandes que les agressions: la trahison d'un ami qu'on croyait sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snowbell
Poulain débourré
Poulain débourré
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 11/01/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 13:49

Vous avez vraiment vécu des calvaires les filles ! ET ça me désole d'autant plus que vous êtes nombreuses a avoir vécu ça... C'est vraiment rageant, je me demande où la nature humaine va chercher se comportement de rabaisser l'autre au lieu de lui tendre la main... Olivia, surtout l'histoire de la fontaine, ça m'a vraiment choqué... Et DadouWord, j'en parle même pas... Et ton prof de piscine peut être puni par la loi pour ce qu'il a fait, c'est juste super dangereux quoi...

Breizhan, je suis tout à fait d'accord avec toi. Malheureusement tout parents ne peuvent pas offrir l'éducation à la maison en cas de problème :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon-Annabelle
Cheval de compétition
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 17
Localisation : Ardèche/rhone-alpes

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 14:24

Olivia je suis désolée por toi c'est horrible de vivre ça!!
Moi beaucop de gens se moque de mon prénom:MANON
Alors ils inventent des rimes avec "Manon cochon" et plein de trucs comme ça je me défends en les insultant pareillement et en leur disant que c'est les gamins qui disent ça!!!
Aussi quand je suis arriver en 6 ème beaucoup me traitait de minuce:exemple
Un jour quand je faisais la queue pour aller manger avec un copain, deux 3 ème se retournent et y en a un qui dit a son pote:"Oooo regarde on a deux petits nains derrière nous" l'autre aquieste et moi je réponds "et ben vaut mieux etre deux petits nains que deux grands cons"
Ah et aussi voilà une défence qui vient de ma cousine:"moi je suis petite et toi t'es con chaqun son truc hein!"
voilà moi ce que je fais quand on m'insulte ben je les remballe je suis comme ça et j'aime ça!

_________________
Le chien est peut-être le meilleur ami de l'homme, mais c'est le cheval qui a écrit l'histoire...♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanna_Bevort
Cheval de compétition
avatar

Messages : 3062
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 16
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 14:36

Je suis désolée de ce que vous avez vécu moi dans mon college tout va bien , mais je suis chambouler après avoir lu vos histoires ! J'espère que ça va s'améliorer avec le temps ! Bonne Chance !

_________________
~L'équitation , le seul sport individuel qui se pratique à deux. ღ
~L'air du Paradis est celui qui souffle entre les oreilles du cheval ღ
~Être à cheval, c'est être entre ciel et terre à une hauteur qui n'existe pas ღ
~Le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau ღ
~Il n'y a pas de secrets plus intimes que ceux d'un cavalier à son cheval ღ


Bien plus qu'une passion un mode de vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 22
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 15:10

Anais, je ne dirais pas que les soucis que tu as eu sont moindres comparés à d'autres. T'as été trimballée d'école en école, et c'est toujours les mêmes merdes qui revenaient. Et je ne parle même pas de cette tentative de viol. Si ça c'est rien, alors c'est la porte ouverte à tous les excès. Tu en as parlé au moins ? J'aurais carrément porté plainte. Ce gros dégueulasse mérite la prison.

Perso, j'en avais parlé à mes parents. Je leur avais bien interdit d'appeler l'école. Je ne crois pas qu'ils se soient rendus compte de la gravité des choses, je n'avais pas été très explicite. Quand ils se sont aperçus que c'était vraiment terrible, ils ont réagit. Mais le mal était fait. Je crois que ce n'est pas simple pour les parents de voir si c'est du vrai harcèlement ou si c'est deux trois élèves un peu chahuteurs qui se moquent un peu. D'autant plus qu'à l'époque où ça m'est arrivé, on en parlait pas.
Il faut éduquer les enfants. Leur dire très jeunes de ne pas se laisser faire, mais de ne pas non plus embêter les autres. Chacun sa place.

Ah, la fontaine. C'est un de mes plus mauvais souvenirs. Encore une fois, la fille qui m'a poussée était mon amie à ce moment. Je n'ai pas compris. Elle m'a poussée, je suis tombée en essayant de sauver mon sac et de ne pas trop me mouiller et quand je me suis relevée, je les ai vues rire à gorge déployée. Je me suis sentie humiliée, et je n'ai pas pu m'empêcher de pleurer, alors je me suis sentie encore plus nulle. Ce jour là, je n'ai pas eu le courage d'attendre le bus avec elles à côté. J'habitais loin et j'étais mouillée, mais j'ai préféré rentrer seule, a pied, pour être tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manon-Annabelle
Cheval de compétition
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 17
Localisation : Ardèche/rhone-alpes

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 15:31

Ma pauvre..............
Moi je leur aurait peter la guule c'est horrible ça!!!!

_________________
Le chien est peut-être le meilleur ami de l'homme, mais c'est le cheval qui a écrit l'histoire...♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 22
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Dim 20 Jan 2013 - 15:37

Tu sais, j'étais toute seule et on m'en faisait voir de toutes les couleurs. J'étais pas trop dans l'optique de taper sur les autres. En plus, j'avais toujours peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harcèlement scolaire, et si on en parlait?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» orientation scolaire.. Aeronautique apres du Social ?
» Bulletin scolaire
» Ache Line - Rentrée scolaire d'une IC - Fin de la P.7
» Rentrée scolaire
» Direct Scolaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Cheval :: Espace détente :: Discussion :: Espace bavardage :D-
Sauter vers: