Forum Cheval
Hey ! Tu es un(e) passionné(e) des chevaux ? Rejoins la communauté du forum cheval et viens partager avec nous ton amour des chevaux Very Happy

Mais avant de poster un message, il faudra te présenter dans la rubrique "Présentation - cavaliers, cavalières", pour que nous puissions t'accueillir comme il se doit ! ;-)

Merci par avance et à très bientôt j'espère.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sellerie MegaHorse

Partagez | 
 

 Harcèlement scolaire, et si on en parlait?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
DadouWorld
Cheval de compétition
avatar

Messages : 5412
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 19
Localisation : Eure-et-Loir

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 17:08

Je suis dans ton cas, tu sais.
Comme tu dis, il faut avoir un psy avec qui on accroche. Moi j'ai tendance à accrocher avec les hommes, de ce côté.
Tu a été emmenée de force et tu n'aimais pas ton psy, du coup, c'est vrai que ça peut être un frein pour retenter la chose. Mais il faut que tu réessaies, ça peut te changer radicalement la vie (ou empirer la chose, parfois). Puis tu peux toujours commencer par un contact téléphonique. Si la personne de l'autre côté du fil te paraît sympa, est à ta botte, tu peux organiser une rencontre, et si ça passe, pourquoi pas entamer un suivi, ou même quelques séances seulement Smile

Ahah, je me disais bien que s'était une petite amie, mais je n'ai pas osé affirmer le fait, comme je ne connais rien de toi. Razz
M'enfin, au moins j'ai pas fait de gaffes Smile

Moi aussi je suis très timide, ce qui en général, est un gros frein pour essayer de nouer des liens.
Pour te faire des amis, pas forcément besoin du lycée. Il y a des jeunes partout, et tu pourrais devenir amie avec des jeunes d'autres lycées.


En tout cas, je reviens la dessus, mais à mon avis, le psy pourrait t'aider, que ça soit niveau confiance en vers autrui, ou même en vers toi.

_________________
Reprendre confiance petit à petit  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolow
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 22
Localisation : Loiret (45)

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 17:21

Moi je suis le contraire de toi, c'était un homme (vieux, genre Karl Marx avec un peu moins de barbiche quand même)[en fait je suis limite androphobe, moins j'ai de contact avec les hommes mieux je me portes) .
Oui tu ne t'ai pas trompé sur moi, en même temps, je le caches absolument pas.
J'aimerais y retourné, mais je ne sais pas trop comment en parler à ma mère, et je preferais aller voir un psychiatre (car déjà de 1 le psy c'est pas remboursé, et de 2 un psy faut juste une licence (ou master) de psycho, alors que le psychiatre a une formation médicale derrière et peut, si besoin de mettre sous traitement (ma copine à même oser penser, et en plus me dire, que si sa s'trouve, faudrait me mettre sous anti-depressif, car je parts facilement dans les dépressions...)
Mais je pense attendre mes 18ans (dans 3mois jours pour jour). Pour pouvoir me gérer seule.

Le psy ça peut être bien, je le conseil aussi aux autres qui ont peur d'y aller.C'est quelqu'un qui ne connait pas votre vie, qui ne peux pas porter (et ne DOIS PAS porter)de jugement sur vous, quelqu'un de neutre qui vous écoutes, et qui peux vous conseiller. Il ne faut pas en avoir peur, juste il faut un bon feeling avec.

Edit : j'ai sauté le passage du lycée. J'aimerais, mais je n'arrive pas à aller vers les autres Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allo-garde-animaux.e-monsite.com
DadouWorld
Cheval de compétition
avatar

Messages : 5412
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 19
Localisation : Eure-et-Loir

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 17:33

Si tu as plus confiance en un psychiatre, saute le pas !
Pour les anti-dépresseurs, si tu as des tendances dépressives, ben peut être. Mais c'est pas forcément une bonne chose, ces trucs. Moi j'ai pas confiance en ces machins.
Je ne connais pas ta mère, donc je ne connais pas son caractère, ni sa façon de réagir. Je ne connais pas ses revenus, et peut être n'a-t-elle pas les moyens de payer les services d'un psychiatre.
M'enfin, si jamais elle a les moyens, tu devrais la prendre de côté et en discuter sérieusement. Mets les choses à plat, dis lui que tu te sens vraiment mal dans ta peau et que tu aimerais consulter pour améliorer tout ça.

Comme je te l'ai dit, moi aussi je suis super timide. Je n'ose pas aller vers les gens pour sympathiser. Malheureusement, les gens ont tendances à maltraiter les timides. Après, il y a le contact indirect, qui reste facile pour les timides.
Avec internet, on peut tout faire !
Je suppose que ce que tu souhaites d'une relation amicale, c'est de pouvoir aller au ciné, raconter ses tracas, faire du shopping ensemble (enfin non, j'ai cru comprendre que le shopping, c'est pas ton truc Laughing ). En gros, une amie.

Pour ça, soit tu repères une personne timide, et tu vas la voir. Car oui, c'est plus facile d'établir un contact avec un timide. La personne ne t'enverra jamais valdinguer, elle est trop impressionnée par ta présence.
Ou sinon, tu vas voir ton opposé, c'est à dire une personne extravertie. Nouer un lien avec une personne extravertie serait géniale pour toi. Cette personne pourrait te pousser à faire des choses que tu n'as jamais oser faire, donc t'ouvrir au monde et devenir moins timide.
C'est dur de se faire des amis. A mon avis, tu auras plus de facilités à t'en faire après être aller chez un psychiatre. Il t'aura aider à remettre tout au clair, tu sentiras mieux, et donc pourras créer une relation amicale bien plus facilement.

_________________
Reprendre confiance petit à petit  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolow
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 22
Localisation : Loiret (45)

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 17:46

(quand je te lis, j'ai la sensation que tu fais plus mature que ton âge).

Oui, je sauterais le pas, mais j'arrive pas à en parler à ma mère... C'est pas des choses dont je parle avec elle. Je le sauterais mais qu'une fois ma majorité passé. Elle aurait du comprendre que j'allais mal quand j'ai pété un cable, en disant que je veux arrêter les cours, après un RDV avec ma CPE qui lui a dit qu'il faudrait que j'aille voir un psy... Mais elle n'a pas compris...
Les anti-depresseur, se ne serait que en attendant de trouvé la VRAI source de mon problème, tout les problèmes ont une sources (psychanalyse bonjours ! )

Oui, et je pense qu'entre timide on se comprends. On est plus facilement atteignable car on ne se défend pas... La par exemple, il est très facile qu'on échange nos problème, c'est tellement plus simple derrière un écran.
Oui une relation amicale j'aimerais bien au lycée, car après j'ai quelques potes en extérieur, mais en l'un à la fac de droit, l'une a 500km de mois, l'autre en S... Ce sont des gens que je vois quasiment jamais car trop de travail, ou trop loin... Heureusement que je vois ma copine régulièrement Smile c'est elle qui me redonne le sourire.

Mais je suis bien trop timide pour aller, soit voir des timides, soit voir des personnes extraverties... Je suis déjà pas capable d'aller dans un magasin sans l'aide de personne, ou ne serait-ce à la boulangerie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allo-garde-animaux.e-monsite.com
DadouWorld
Cheval de compétition
avatar

Messages : 5412
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 19
Localisation : Eure-et-Loir

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 18:08

On me le dit parfois, que je fais plus mature. Après, c'est peut être aussi que les autres de mon âge, eux, ne sont pas assez matures. Du coup, je parais plus mature alors que je suis dans la normale Smile

Mais pourquoi attendre la majorité ? Certes, ce n'est que dans trois mois, mais ça fait trois mois de dépression, de détresse. Plus tôt tu iras, plus tôt ça ira mieux pour toi.

Pour les amis, personne ne vient te voir ? Apparemment, ta classe n'est pas top, mais il y a d'autres classes. De toute façon, tu n'as malheureusement pas le choix. Il faut que tu mettes ta timidité de côté pour aborder des gens

Y'a un an, j'étais incapable moi aussi d'aller acheter une baguette de pain toute seule. A force d'y aller avec ma mère, j'ai pris l'initiative d'y aller seule. Une fois que tu l'as fait, tu te rends compte que s'est rien, mais alors rien du tout. ça vient tout seul, les fois suivantes

Après, peut être que ta mère n'a pas compris que tu allais mal parce qu'elle ne veut pas comprendre. C'est quelque chose qui arrive parfois aux parents. Ils ne veulent pas que leurs enfant aillent mal, et donc pensent dur comme fer qu'ils vont bien. Les parents peuvent parfois être indécrottable...

Et oui, internet c'est extra pour les timides. On parle sans problème, on n'a pas peur de s'exprimer Smile

_________________
Reprendre confiance petit à petit  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mylène40
Cheval de compétition
avatar

Messages : 504
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 18:16

je pense que pour ne plus être timide, il n'y a pas beaucoup de solutions : il faut avoir confiance en soi et essayer d'aller vers les autres. pour ce qui est du psy, si tu ne l'aime pas, ne chercher pas plus loin. Pourquoi aller voir une personne que tu ne sens pas. pour les anti-dépresseurs, essaye de faire sans et puis si tu en a vraiment besoin alors prends-en. je pense pas réussir à t'aider plus désolé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolow
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 22
Localisation : Loiret (45)

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 18:23

J'attends car ma mère se plaint que je suis trop dépendante d'elle, alors elle va se plaindre que je lui coute des sous, des trajets de voiture, du temps... Enfin situation complexe. Donc je prefère attendre d'être posé dans un petit studio car de toute façon, je bougerais pour mes études.
(je précise qu'en ce moment, je ne suis plus en dépression ^^ )

Absolument personne, enfin il y en a une, mais c'est une grosse bavarde qui a était placé à coté de moi et c'est la CPE qui lui a demander de me parler, je l'aime bien, mais elle s'en fou royal de moi... donc je commençais à m'ouvrir un peu, mais je me suis refermé. Et dans les autres classes c'est dure de s'intégrer,car déjà si j'ai des problèmes c'est parce que j'ai était changé de classe (il n'y a que 2 terminales ES au lycée de 34elèves chacunes) et les gens de l'année dernière, j'ai remarqué que même si avant j'allais vers eux, maintenant il s'en foutent... Je n'existe plus pour eux, je les ai même supprimer de facebook personne n'a rien remarqué (j'avais 2 potes dans cette classes). Après en L, je connais absolument personne, en filière technologique, idem, en plus pas les mêmes batiments,et pour les S j'ne connais quelqu'un mais les labos et les sciences sont à l'étage et les ES en terminales n'ont plus de science (sauf math mais on est en bas) du coup je ne croisent plus personnes... C'est pas évident dans mon lycée, se sont tous des boubourges qui pètent plus haut que leur cul et se prennent trop pour supérieur. Et les classes les plus moyennes ont va dire, viennent principalement de mon ancien collège = source à embrouille (et on reste bien ici dans le harcèlement scolaire)...

Toujours pareil, ma mère me force a y aller parfois, je déteste alors je pète un cable, après elle me dit que je suis qu'égoiste et elle y va en ralant... Je ne vais jamais faire les courses.Il n'y a qu'à la pharmacie ou ça passe a peu près car la pharmacienne est très aimable, très gentille et visiblement très jeune. Alors c'est le seul endroit ou je peux aller, mais je n'y vais jamais seule, car généralement je suis avec ma mère (oui car jen'ai pas encore mon permis...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allo-garde-animaux.e-monsite.com
DadouWorld
Cheval de compétition
avatar

Messages : 5412
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 19
Localisation : Eure-et-Loir

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 18:36

Comme je te dis, je ne connais pas ta mère, ni votre situation. Mais je me permets de te dire qu'à mon goût, ses réactions ne sont pas du tout futées.

"J'attends car ma mère se plaint que je suis trop dépendante d'elle,
alors elle va se plaindre que je lui coute des sous, des trajets de
voiture, du temps... Enfin situation complexe."

En même temps, quand on a un enfant, on se doute que ça demande du temps, de l'argent... Puis si tu en as besoin, elle ne devrait même pas se poser la question. Ma fille à besoin d'un psy ? Ben au pire, je demande à mon patron de louper deux heures de boulot pour l'emmener et l'accompagner dans cette aventure.

M'enfin, je ne me permettrais pas de remettre sa façon d'éduquer en question.


Ton lycée m'a pas l'air du tout terrible, en effet. ça date un peu, mais ce n'est pas toi qui nous avait parler d'un problème avec ta classe, et tu avais demander à changer ? Rooh mince, je ne sais plus

Bref, je ne sais pas vraiment comment t'aider pour le problème des amis. Il y a toujours des délégués au lycée ? Si oui, les délégués ne font rien pour arranger un peu les tensions entre toi et les autres ?
Et même si tu n'as pas forcément l'occasion de le voir, tu as peut être la possibilité de déjeuner avec ton ami en S.
Comme ça, ça te viderai un peu la tête Smile

Vraiment, le problème de timidité ne peut s'arranger qu'en essayant de le combattre.
Le psychiatre pourra t'y aider, mais tu devras faire des efforts. Comme par exemple, aller acheter une baguette de pain.
ça vient petit à petit, mais ça vient.
Et puis ta copine a peut être le permis ?
Si oui, elle peut t'emmener dans un supermarché, tu pourrais faire les courses pour ta mère (qui verrait que tu n'es pas si égoïste que ça), et ça t'aiderai pour ta timidité

_________________
Reprendre confiance petit à petit  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolow
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 22
Localisation : Loiret (45)

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 18:57

Si tu veux, on peut parler un peu plus en détail par MP, mais je pense que le débat sur les réactions de ma mère n'as aps lieu dans le harcèlement scolaire Wink

Peut être après qu'elle n'y pense pas car ça avait pas bien passé avec le psy "forcé" ?

Oui c'est bien moi qui voulait changer de classe...Changement pas fait alors que j'aurais pu, car même le principale est pourrit... Il avait dit oui, puis était revenu sur sa décision...

J'ai était voir une des deux délégués, car j'avais besoin de demander l'adresse mail d'une prof car j'avais raté beaucoup de cours. Et comme j'avais raté le cours avant les vacances j'avais demandé les devoirs par sms. Elle ma répondu, rien de spéciale les leçons... Il aurait était bon qu'elle me préviennent du bac blanc de philo (la ou je rame le plus) j'ai était au courant 2jours avant... Merci la délégué... Maintenant je peux même plus avoir confiance dans les "représentants" de la classe... L'autre délégué je ne l'aime pas car elle est une des filles m'ayant ruiner ma vie au collège...
Je suis externe, je mange chez moi, et si j'ai pas le temps de rentré alors je ne manges pas (demain sera le cas).

J'essaye, mais pour le moment c'est au dessus de mes moyens. Je pense que ça viendra lorsque je deviendrais plus autonomes.
Non elle n'a pas encore le permis (mais passe en ce moment sont code, elle a tout juste 18ans).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allo-garde-animaux.e-monsite.com
Hanna_Bevort
Cheval de compétition
avatar

Messages : 3062
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 16
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 19:01

Timide dans la réalité mais pipelette sur le forum , pour de ce qui est d'aller acheter du pain ( exemple ) il fait prendre son courage à deux mains et avoir 5 min de courage . Moi comme à Paris tout est tout près , je peux beaucoup faire des trajets seule . Je connais très très bien mon quartier , et j'ai déjà pris le métro toute seule . Mais je suis sûre que pour vous ça va venir , chacun son rythme .

_________________
~L'équitation , le seul sport individuel qui se pratique à deux. ღ
~L'air du Paradis est celui qui souffle entre les oreilles du cheval ღ
~Être à cheval, c'est être entre ciel et terre à une hauteur qui n'existe pas ღ
~Le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau ღ
~Il n'y a pas de secrets plus intimes que ceux d'un cavalier à son cheval ღ


Bien plus qu'une passion un mode de vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DadouWorld
Cheval de compétition
avatar

Messages : 5412
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 19
Localisation : Eure-et-Loir

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 19:06

Ok, on continue par MP si tu veux Smile

Pour ce qui est de la déléguée, tu crois qu'elle a volontairement oubliée de mentionner le bac blanc ?
Ton principale ne m'a pas l'air bien futé non plus...

Pour ce qui est de ton ami, un midi ou vous avez tout les deux le temps, tu pourrais faire une exception et vous pourriez aller vous faire un kébab, ou manger dans un café/bar

_________________
Reprendre confiance petit à petit  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolow
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 22
Localisation : Loiret (45)

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 19:15

Je sais pas, mais le role d'une délégué est aussi de tenir informé les elèves et de répondre au question de ce genre...
Il est con et il sait rien gérer... Même ma cpe ne l'aime pas (ma cpe elle est trooo cool Smile )

J'ai pas d'amiE (et encore moins d'amI) pour manger le midi, la seule avant avec qui je passais du temps, c'était ma pote clélie : anorexique, je l'ai bien choisie pour "manger" le midi..Mais j'ai plus mon emploie du temps compatible avec elle, le jeudi ma pause est de 11hà12h... On doit être deux classe (70elève environs) a avoir ses horraires là sur 1600 élève... Et si seulement a coté on avait des trucs, car mon lycée a était fait pour être un lcée "à la campagne" c'était une grande innovation il y a 15ans, maintenant c'est le bordel on a accès à rien,sauf une boulangerie qui fait des baguettes à 1€10 car elle n'as pas de concurence à coté du lycée...
Le kebab en face, très peu pour moicar trèèèèès mauvaise réputation (j'ai moi meêm fait l'expérience de trouver des poils et des cheveux dedant, et l'année dernière il y a eu deux descente de police...) et le bar est trop loins et le patron malaimable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allo-garde-animaux.e-monsite.com
Moka
Cheval de compétition
avatar

Messages : 4430
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 17
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 19:42

Ca fait la 2ème fois qu'on me demande ça. Laughing

Merci ça fait plaisir. ^^

Mais oui oui j'ai bien 12 ans (13 cette année) et Colomba peut vous confirmer. ^^ (et puis franchement, qu'est-ce que ça m'apporterais de mentir sur mon âge ?). Du coup je suis en 4ème avec 1an d'avance.

Parcontre moi c'est pas vraiment grave mais ça me saoûle trop on (une "bande" de 4) passe pour les bouches-trous de la classe voire des 4ème. Je sais pas pourquoi mais dès que y a quelqu'un qui trouve pas ses amis ou qui est solo ça y est on vient nous voir. Ca m'énèrve ce genre de chose. Rolling Eyes

_________________
"Tu peux courir à l'infini, à la poursuite du bonheur, la Terre est ronde autant l'attendre ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolow
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 22
Localisation : Loiret (45)

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 19:55

Tu aurais pu faire une fautes de frappel (le 5au dessus du 2 sur pavé numérique, chiffre inversé (21) )

Envoie les autres chié quand il te dise, dit tu viens ... alors que tu sais que c'est pour servir de "bouche trou" ou dit leur "va t'acheter dla pate pour boucher tes trous !" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allo-garde-animaux.e-monsite.com
Moka
Cheval de compétition
avatar

Messages : 4430
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 17
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Mer 23 Jan 2013 - 20:15

Non pas de faute de frappe je l'aurais déjà remarqué (oui à chaque fois que je poste un message je regarde mon profil, je sais pas pourquoi ptdr). Laughing

Nan mais on arrête pas de leur dire et ils font "ba non" ou "non c'est juste que je viens vous voir". Rolling Eyes

_________________
"Tu peux courir à l'infini, à la poursuite du bonheur, la Terre est ronde autant l'attendre ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanna_Bevort
Cheval de compétition
avatar

Messages : 3062
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 16
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Jeu 24 Jan 2013 - 17:39

pas facile votre vie au collège-lycée Neutral . C'est bizarre j'ai l'impression que dans vos collège c'est plus tendu que dans le mien , il y evidemment des classes qui nous poussent et tout mais jamais très grave , c'est surtout les 5 eme qui nous poussent et nous traitent de minus alors (je suis géante en taille) je suis plus grande qu'eux . scratch

_________________
~L'équitation , le seul sport individuel qui se pratique à deux. ღ
~L'air du Paradis est celui qui souffle entre les oreilles du cheval ღ
~Être à cheval, c'est être entre ciel et terre à une hauteur qui n'existe pas ღ
~Le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau ღ
~Il n'y a pas de secrets plus intimes que ceux d'un cavalier à son cheval ღ


Bien plus qu'une passion un mode de vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolow
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 22
Localisation : Loiret (45)

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Jeu 24 Jan 2013 - 17:49

C'est juste qu'apparement, personne en a beaucoup parlé; mais il se passe peut être des choses pareils dans ton collège sans que tu le saches. C'est qu'ici on se sent mieux pour en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allo-garde-animaux.e-monsite.com
Hanna_Bevort
Cheval de compétition
avatar

Messages : 3062
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 16
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Jeu 24 Jan 2013 - 18:03

lolow-> je suis sure que tu as raison mais je sais pas vos collège on l'air assez différents du mien je sais pas pourquoi , je suis zarbi moi scratch

_________________
~L'équitation , le seul sport individuel qui se pratique à deux. ღ
~L'air du Paradis est celui qui souffle entre les oreilles du cheval ღ
~Être à cheval, c'est être entre ciel et terre à une hauteur qui n'existe pas ღ
~Le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau ღ
~Il n'y a pas de secrets plus intimes que ceux d'un cavalier à son cheval ღ


Bien plus qu'une passion un mode de vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DadouWorld
Cheval de compétition
avatar

Messages : 5412
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 19
Localisation : Eure-et-Loir

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Jeu 24 Jan 2013 - 18:06

Je voulais savoir quelque chose. Quand un adulte du collège nous manque constamment de respect, que sommes nous censés faire ?

Car dans mon collège, une des surveillantes est particulièrement irrespectueuse en vers moi et mes amies. A plusieurs reprises, j'ai eu des crises de larmes de frustrations à cause de son comportement. J'en ai eu une pas plus tard qu'aujourd'hui, et je commence à en avoir ras-le-bol que, sous le prétexte que nous sommes ados, on nous manque totalement de respect.

Hanna, il y a parfois la région qui peut jouer aussi. Peut être que ton collège se trouve dans un endroit où il n'y a pas beaucoup de racailles.
Je ne sais pas si s'en est un, mais si s'est un collège privée, ton impression sera confirmée. En général, les comportements des élèves sont plus adaptés dans un privée

_________________
Reprendre confiance petit à petit  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanna_Bevort
Cheval de compétition
avatar

Messages : 3062
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 16
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Jeu 24 Jan 2013 - 18:12

non je ne suis pas dans le privé , il y a quelques racailles dans mon collège mais rien de méchant.je pense que tu devrais en parler à quelqu'un de supéreieure pour la surveillante ou alors au délégué qu'il le dise !

_________________
~L'équitation , le seul sport individuel qui se pratique à deux. ღ
~L'air du Paradis est celui qui souffle entre les oreilles du cheval ღ
~Être à cheval, c'est être entre ciel et terre à une hauteur qui n'existe pas ღ
~Le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau ღ
~Il n'y a pas de secrets plus intimes que ceux d'un cavalier à son cheval ღ


Bien plus qu'une passion un mode de vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolow
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 22
Localisation : Loiret (45)

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Jeu 24 Jan 2013 - 18:16

Dadou : peut être en parler au CPE qui gère les suveillant.Tu y vas avec tes amis pour être accompagné, soutenu et pour avoir Plusieur témoignage.
Nous une pionne avait menacé une elève à l'extérieur, 1 semaine après elle était renvoyé.

Le lieux à peut être à voir avec tout ça. Mais c'est un peu partout en France... même dans le privé s a peut arrivé. Envoyé moi dans le privé, je pense que je tiens pas longtemps...
Parfois ce ne sont pas les "racailles" mais ceux qui pètent plus haut que leur cul, perso j'ai jamais était emmerdé par une racaille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allo-garde-animaux.e-monsite.com
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 22
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Jeu 24 Jan 2013 - 18:59

En tout cas, je m'en sors mieux depuis que je suis dans le privé.

Pour la surveillante, y a des pions un peu pareils dans mon lycée. Ils nous manquent de respect et dès que tu as le malheur de vouloir discuter avec eux pour parler de ce qui ne va pas, on te dis que tu leur manque de respect. WTF ? Pour eux, un jeune qui veut leur parler d'une réaction qui ne lui a pas plu, ben c'est un sale gosse qui fait le rebelle. L'autre fois, j'étais en perm et y avait du bruit, alors elle s' énervait. J'ai eu le malheur de demander une gomme, premier mot depuis le début de l'heure. Elle nous a traités, moi et mon voisin, de petits cons. Je lui ait répondu que j'etais désolée d'avoir parlé (soit dit entre nous, on a plus 13 ans, on peut quand même communiquer avec le voisin sans se prendre des colles. Surtout que mon lycée est le seul du coin à rendre les perms obligatoires) mais que je ne me serais pas permise de lui manquer de respect ainsi et que j'apprécierais qu'elle aussi me parle correctement. En gros, je lui ait dit ça, gentiment. En plus, je suis allee la voir à son bureau pour que personne n'entende. Elle a pété une durite. Comme quoi les elèves sont incapables de respecter les adultes et gnagnagna. Je lui ait bien dit que je ne voulais en aucun cas lui manquer de respect, mais elle n'était pas contente. Faut arrêter de delirer. Elle parle a des gens qui ont entre 17 et 20 ans pour certains et elle ne nous permet pas de nous exprimer. De toute façon, les adultes, c'est ça. Dès qu'on a le malheur de vouloir parler de quelque chose qu'ils ont fait et qui n'etait pas correct envers nous ou qii nous a bléssé, ils se fachent. Bande d'andouilles.
Tout ca pour dire que je ne sais pas quoi faire non plus. Et je ne crois pas que ce soit la CPE du lycée qui pourra m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanna_Bevort
Cheval de compétition
avatar

Messages : 3062
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 16
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Jeu 24 Jan 2013 - 19:12

C'est bizarre nous les surveillant sont hyper cool dans mon college évidemment y en à plus sévère que d'autre mais jamais trop méchant et tout ! Mes pauvres , Olivia tu n'as rien fait et on te gueule dessus je trouve pas ça normal moi !

_________________
~L'équitation , le seul sport individuel qui se pratique à deux. ღ
~L'air du Paradis est celui qui souffle entre les oreilles du cheval ღ
~Être à cheval, c'est être entre ciel et terre à une hauteur qui n'existe pas ღ
~Le cheval est pour l'homme comme les ailes pour l'oiseau ღ
~Il n'y a pas de secrets plus intimes que ceux d'un cavalier à son cheval ღ


Bien plus qu'une passion un mode de vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolow
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1177
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 22
Localisation : Loiret (45)

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Jeu 24 Jan 2013 - 19:15

Bon courage pour tes heures de perm obligatoire au lycée, nous on peux choisir entre perm surveiller ou perm libre.
Ils ont peur de se faire marché sur les pieds car ils ont presque le même âge que vous... Mais après c'est comme partout, il y a des cons partout...
Désolé, je ne peux rien te conseiller de plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allo-garde-animaux.e-monsite.com
Moka
Cheval de compétition
avatar

Messages : 4430
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 17
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   Ven 25 Jan 2013 - 18:11

Nous la CPE ça doit être la pire. Elle ne sait pas parler sans crier. Elle te crie dessus au moindre petit truc. Et s'il y a un problème avec un élève elle ne fait rien tant que les parents ne viennent pas la voir. Et tu lui demandes un truc elle te crie dessus comme quoi elle peut pas machin chose et dès que c'est un parent qui lui demande alors la madame fait la gentille. Rolling Eyes

La prof de maths aussi elle et pas mal dans le genre. Un élève a parlé elle nous a collé une interro coef 2 et lance "comme ça ça vous fera baisser la moyenne"

Shocked

_________________
"Tu peux courir à l'infini, à la poursuite du bonheur, la Terre est ronde autant l'attendre ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harcèlement scolaire, et si on en parlait?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harcèlement scolaire, et si on en parlait?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» orientation scolaire.. Aeronautique apres du Social ?
» Bulletin scolaire
» Ache Line - Rentrée scolaire d'une IC - Fin de la P.7
» Rentrée scolaire
» Direct Scolaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Cheval :: Espace détente :: Discussion :: Espace bavardage :D-
Sauter vers: