Forum Cheval
Hey ! Tu es un(e) passionné(e) des chevaux ? Rejoins la communauté du forum cheval et viens partager avec nous ton amour des chevaux Very Happy

Mais avant de poster un message, il faudra te présenter dans la rubrique "Présentation - cavaliers, cavalières", pour que nous puissions t'accueillir comme il se doit ! ;-)

Merci par avance et à très bientôt j'espère.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sellerie MegaHorse

Partagez | 
 

 Problèmes d'intégration au lycée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
DadouWorld
Cheval de compétition
avatar

Messages : 5412
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 19
Localisation : Eure-et-Loir

MessageSujet: Problèmes d'intégration au lycée   Dim 3 Nov 2013 - 22:21

Coucou tout le monde.

ça me ronge sérieusement, je n'arrive pas à m'intégrer dans ma classe.
Je m'entends très bien avec une fille de ma classe, vraiment, on est sur la même longueur d'onde, sauf que pour certaines raisons, elle n'est que très peu présente au lycée pour le moment.
Du coup, je dois me faire un groupe d'ami, mais...

Actuellement, on peut dire que je traine avec un groupe, composé en général de 3 filles et 2 gars. Après, cela varie. C'est vrai que c'est un peu du va et vient. Des fois, les 3/4 de la classe sont ensembles, des fois non.
Bref, dans ce groupe, il a M, A et C (les filles) puis L et S (les gars).
Histoire de vous raconter, le premier jour où mon amie n'a pas été là, j'ai mangé toute seule. A la table en face de moi, il y avait plein de gens de la classe, dont ceux cités plus haut. C. m'a invité à venir manger à leur table, on a rapidement discuté, elle m'a dit que je pouvais rester avec eux.
Bref, c'est ce qui s'est fait. Sauf que voilà, je ne suis tout simplement pas considérée comme faisant partie du groupe, je suis transparente. Je fais de mon mieux. J'essaye de comprendre leurs discussions, j'y participe comme je peux, je fais de l'humour. Il y a quelques jours où en effet, j'ai l'impression d'être intégrée, mais le lendemain, pouf, plus rien. C'est limite si on ne me dit pas bonjour (ce qui en fait arrive souvent. Si je suis entre deux personnes du groupe et qu'une autre arrive, elle fait la bise aux deux, et omettant de me la faire...). Vous pouvez penser que ce sont des gamineries, mais être totalement transparente, j'ai connu plus marrant.
Sinon, il arrive qu'on m'oublie. Si on va aux toilettes, tout le monde s'attend mutuellement. Je suis la seule à ne pas être attendue bien évidemment.
Comme j'ai été absente avec ma déchirure musculaire, il a fallu que je rattrape mes cours. Je demande le cahier de français à C. car je sais que nous n'avons pas ce cours le jour suivant. Sa réponse : ''Oh non, ça va me faire un cahier de plus à porter demain !''. Sympa !
De plus, j'ajouterais que pendant ma semaine d'absence, M. qui a mon numéro de portable n'a pas du tout pensé à envoyer ne serait-ce qu'un petit SMS pour demander si ça allait.

Que dire d'autre... Le midi, on ne m'attend pas. Je n'ai pas fini de manger ? Ahah, pas grave, on y va quand même. Et comme j'ai peur d'être toute seule, ben je ne mange pas tout mon repas. Bon, maintenant, je me mange comme jamais pour avoir fini à temps, mais du coup j'ai mal au ventre.

La pire chose, ça a été le dernier jour avant les vacances.
Fin des cours, je me prépare à aller à la gare pour attendre mon bus. M. et L. parlent, je les entends dire qu'ils vont à la gare à pied. Je me dis ''chouette, on va pouvoir y aller ensemble''. Du coup je vais voir M. et lui demande si je peux les accompagner. Réponse objective, quoi que dénuée d'enthousiasme. Puis L. revient, et me voyant parler à M., me dis ''Tu viens pas avec nous à la gare ?''. Je lui réponds que si. Et là, mon dieu qu'il m'a vexé. Il me dit que je suis pire qu'un chewing gum, que ça le fait chier que je les colle. Je me suis retenue de le baffer, et je me suis barrée à toutes jambes.
Crise de larmes sur le trajet.

Bref, je ne sais pas quoi faire. Je fais tout ce que je peux pour m'intégrer. J'essaie de comprendre leurs délires, de m'intéresser à leurs sujets de discussion qui ne sont pas toujours passionnants, mais au final je suis un putain de chewin gum dégueulasse.
De plus, un gars de ma classe me fait chier royalement. Et puis il y a des pétasses qui ne se gênent pas non plus...
Je ne sais pas quoi faire. J'espère que mon amie va être là demain, mais même si c'est le cas, je sais qu'elle va être encore absente de nombreux jours. Et j'ai tellement peur d'être toute seule. Encore, être seule aux récrés, ça peut aller, je dirais que c'est moins la ''honte'' qu'au collège. Mais les midis... J'ai tellement honte d'être toute seule à ma table. Et puis je me dis que les personnes qui passent à côté de moi doivent se dire que c'est normal, personne ne veut trainer avec moi vu ma tête.. Parce que même si on ne m'a pas encore critiquer là dessus, je sais que si je m'intègre si mal, c'est du à mon physique. Toutes les filles minces où sans lunettes de ma classe sont appréciées par les garçons, elles ne se font pas vanner, sont appréciées.
Quelques kilos en trop et des lunettes, me voilà sans amis.
Pourtant, j'ai fait des efforts. Moi qui n'avait jamais touché au maquillage, je me maquille les yeux, j'achète de nouveaux vêtements et de nouvelles chaussures, j'essaie de rester à la mode en gros, mais ça ne change rien.

_________________
Reprendre confiance petit à petit  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sa Rah
Cheval de compétition
avatar

Messages : 438
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 25
Localisation : Niort

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Dim 3 Nov 2013 - 22:43

J'ai bien connus cette situation mais pas au lycée (vu que je n'y ai jamais mis les pieds) au collège et en primaire.
Malheureusement, je n'ai pas vraiment plus de conseil a te donner. Tu fais ton mieux pour aller vers les gens.
Tu es en seconde ?
C'est marrant, parce que vu la façon dont tu les décris, ça me fais penser à la mentalité du collège.

En tout cas l'autre troufion il a un sacré culot de t'avoir dis ça. Sans blague, je lui aurais balancer une espèce de baffe avec un jurons en plus  

Je serais toi, laisse les causés, si tu t'en sent capable dit leur les quatre vérités. Essais de sympathiser avec d'autre personne de ta classe.
Il n'y a personne qui était au collège avec toi et qui est dans le même lycée actuellement ?

Elle a de grave problème a fille avec qui tu t'entends bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 21
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Lun 4 Nov 2013 - 12:09

Et voilà, on retrouve les secondes qui sortent du collège et qui ont encore la mentalité 3ème. Tu comprends maintenant que les terminales ne s'intéressent pas beaucoup aux secondes ?

Je comprends parfaitement ta situation. Ce n'est pas gamin du tout de se sentir mal alors que les autres ne t'attendent pas pour manger, aux toilettes ou ne te disent pas bonjour. C'est normal. C'est juste une bandes de trouffions (pour reprendre l'expression de Sarah qui décrit bien le truc ^^) complètement abrutis qui pètent plus haut que leur cul. Je voudrais bien l'avoir en face de moi l'autre abruti là, on verra s'il ferait autant le malin si je lui remettais les pendules à l'heure, andouille. Passe moi son Facebook, que je l'explose !  

Tu sais quoi ? Laisse les tomber. T'emmerde pas avec ces cons. Quitte à rester un peu seule dans les couloirs, tant pis. Je comprends ton besoin de te faire des amis. Mais au fond, j'ai connu la même chose que toi, et j'ai fini par abandonner. Je me suis désinscrite de la cantine et je vais manger en ville. J'aime beaucoup un petit restaurant devant mon bahut, c'est un resto chinois. Si je suis toute seule, c'est pas grave. Je mange mon truc, je révise un peu sur place, et 5 minutes avant la sonnerie, hop je dis au revoir et je traverse la rue pour aller au lycée. Et finalement, c'est à partir du moment où j'ai arrêté de faire attention aux autres et à vouloir à tout prix m'intégrer que je me suis sentie mieux. Les amis se font tout seul en général. Je ne dirais pas que j'ai énormément de potes au lycée. J'ai une très bonne amie que je connais depuis maintenant 4 ans, et qui m'a fait rencontrer un autre personne super. Voilà celles que je fréquente dans mon bahut: deux filles.
Bref, ne te prend pas le chou avec une bande de cons. Si tu dois manger seule, ce n'est pas très grave. Prends ton temps et ignore les.

Pour ce qui est de ton physique, avant même de lire ce passage, je savais que tu allais rapporter tes malheurs à ça, que tu le dise ou non. Je ne vais pas te refaire le speech que je t'ai déjà fait, tu sais ce que j'en pense. Je maintiens que, sur les photos que j'ai vues de toi, je te trouve tout à fait mignonne. Les jeunes filles qui ont des rondeurs ne sont pas si rares que ça, et de nos jours, peu de gens jugent à ce point sur le physique. Ceux qui le font sont en général des gens complètement cons, très arriérés. Et sinon, les insultes du genre "t'es grosse", les gens les disent uniquement parce qu'ils savent que c'est quelque chose qui blesse, et pas du tout parce qu'ils en ont quelque chose à faire. Ne te focalises pas sur ça, c'est dommage. Continue des porter des vêtements que tu aimes et qui te mettent en valeur.

Je ne sais pas quoi te dire, à part que je paierais bien le train uniquement pour venir leur foutre une douille avec un langage compliqué, histoire de les faire passer pour des abrutis et de me faire marrer. ^^
Et l'autre là, mérite une baffe.

J'approfondirais surement mon message ce soir, là il faut que je retourne en cours (vive le PC du CDI  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DadouWorld
Cheval de compétition
avatar

Messages : 5412
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 19
Localisation : Eure-et-Loir

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mar 5 Nov 2013 - 21:39

Sa Rah a écrit:
J'ai bien connus cette situation mais pas au lycée (vu que je n'y ai jamais mis les pieds) au collège et en primaire.
Malheureusement, je n'ai pas vraiment plus de conseil a te donner. Tu fais ton mieux pour aller vers les gens.
Tu es en seconde ?
C'est marrant, parce que vu la façon dont tu les décris, ça me fais penser à la mentalité du collège.

En tout cas l'autre troufion il a un sacré culot de t'avoir dis ça. Sans blague, je lui aurais balancer une espèce de baffe avec un jurons en plus  

Je serais toi, laisse les causés, si tu t'en sent capable dit leur les quatre vérités. Essais de sympathiser avec d'autre personne de ta classe.
Il n'y a personne qui était au collège avec toi et qui est dans le même lycée actuellement ?

Elle a de grave problème a fille avec qui tu t'entends bien ?
En effet, je suis en seconde. Je me rends bien compte qu'ils sont toujours au stade du collège. Leurs sujets de discussion en témoignent.
Je lui aurais volontier collé une tarte, mais peut-être que je n'ai pas le courage.
Je ne pense pas du tout être capable de leur dire ce que je pense, car malgré tout, ils m'ont quand même proposé de me joindre à eux, enfin C. me l'a proposé.
Malheureusement, je suis toute seule. Enfin, il y a un gars dans ma classe qui était dans mon collège, mais je lui ai déjà vaguement parlé, et ça ne colle pas.

Oui, des problèmes de santé. Neutral  D'ailleurs, elle n'est toujours pas là, et je n'ai pas eu de réponse à mon SMS, j'espère qu'elle va bien.

_________________
Reprendre confiance petit à petit  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 21
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mar 5 Nov 2013 - 21:53

Je ne sais pas trop quoi te dire de plus. Malheureusement, les gens de ta classe n'ont pas encore grandi, c'est bien dommage.
Je me suis faite alpaguer par une bande de secondes dans la cour de récréation cet aprem. Mon dieu qu'ils sont bêtes ! J'étais en train de manger un pain au chocolat, et l'un d'eux me demande si je peux partager avec lui. Sur le coup, je me suis dit que je pouvais bien lui donner un bout, et puis au final, je lui ait dit non. Bah ouais, j'le connais pas, et des pains au chocolat, y en a plein à vendre à la cantine. Il en veut, il demande à sa maman un petit billet et il va se le chercher. Et là, il m'a répondu un mot complètement hors contexte, à tel point que je ne me rappelle même plus lequel c'était. Tout le groupe a explosé de rire. J'ai pas compris... lol! 

Bref, j'espère que tu ne te sens pas trop mal en cours. Mais je ne sais vraiment pas quoi te conseiller de plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DadouWorld
Cheval de compétition
avatar

Messages : 5412
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 19
Localisation : Eure-et-Loir

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mar 5 Nov 2013 - 21:56

LangeDeLenfer237 a écrit:
Et voilà, on retrouve les secondes qui sortent du collège et qui ont encore la mentalité 3ème. Tu comprends maintenant que les terminales ne s'intéressent pas beaucoup aux secondes ?

Je comprends parfaitement ta situation. Ce n'est pas gamin du tout de se sentir mal alors que les autres ne t'attendent pas pour manger, aux toilettes ou ne te disent pas bonjour. C'est normal. C'est juste une bandes de trouffions (pour reprendre l'expression de Sarah qui décrit bien le truc ^^) complètement abrutis qui pètent plus haut que leur cul. Je voudrais bien l'avoir en face de moi l'autre abruti là, on verra s'il ferait autant le malin si je lui remettais les pendules à l'heure, andouille. Passe moi son Facebook, que je l'explose !  

Tu sais quoi ? Laisse les tomber. T'emmerde pas avec ces cons. Quitte à rester un peu seule dans les couloirs, tant pis. Je comprends ton besoin de te faire des amis. Mais au fond, j'ai connu la même chose que toi, et j'ai fini par abandonner. Je me suis désinscrite de la cantine et je vais manger en ville. J'aime beaucoup un petit restaurant devant mon bahut, c'est un resto chinois. Si je suis toute seule, c'est pas grave. Je mange mon truc, je révise un peu sur place, et 5 minutes avant la sonnerie, hop je dis au revoir et je traverse la rue pour aller au lycée. Et finalement, c'est à partir du moment où j'ai arrêté de faire attention aux autres et à vouloir à tout prix m'intégrer que je me suis sentie mieux. Les amis se font tout seul en général. Je ne dirais pas que j'ai énormément de potes au lycée. J'ai une très bonne amie que je connais depuis maintenant 4 ans, et qui m'a fait rencontrer un autre personne super. Voilà celles que je fréquente dans mon bahut: deux filles.
Bref, ne te prend pas le chou avec une bande de cons. Si tu dois manger seule, ce n'est pas très grave. Prends ton temps et ignore les.

Pour ce qui est de ton physique, avant même de lire ce passage, je savais que tu allais rapporter tes malheurs à ça, que tu le dise ou non. Je ne vais pas te refaire le speech que je t'ai déjà fait, tu sais ce que j'en pense. Je maintiens que, sur les photos que j'ai vues de toi, je te trouve tout à fait mignonne. Les jeunes filles qui ont des rondeurs ne sont pas si rares que ça, et de nos jours, peu de gens jugent à ce point sur le physique. Ceux qui le font sont en général des gens complètement cons, très arriérés. Et sinon, les insultes du genre "t'es grosse", les gens les disent uniquement parce qu'ils savent que c'est quelque chose qui blesse, et pas du tout parce qu'ils en ont quelque chose à faire. Ne te focalises pas sur ça, c'est dommage. Continue des porter des vêtements que tu aimes et qui te mettent en valeur.

Je ne sais pas quoi te dire, à part que je paierais bien le train uniquement pour venir leur foutre une douille avec un langage compliqué, histoire de les faire passer pour des abrutis et de me faire marrer. ^^
Et l'autre là, mérite une baffe.

J'approfondirais surement mon message ce soir, là il faut que je retourne en cours (vive le PC du CDI  )
En effet, maintenant je comprends. C'est tellement dommage, car du coup, vous avez une salle opinion de nous, et vous n'avez pas envie d'apprendre à nous connaître. Pourtant, on est quelques uns à sortir du lot, on se sent limite plus à l'aise avec des personnes plus âgées car plus matures.

Maintenant que tu parles de Facebook, le plus drôle, c'est que genre deux jours après le début des vacances, il m'a envoyé une invitation. J'ai halluciné.

J'aimerai les laisser tomber, mais c'est dur. Aujourd'hui, j'ai pris mon courage à deux mains et je me suis décidée à faire ce que j'ai envie, à mon rythme. Donc ce matin, j'ai demandé à ma mère de l'argent pour manger en ville. C'est donc ce que j'ai fait. Bon, je ne retournerais pas dans ce resto, je n'aime pas l'ambiance, et il n'y a pas beaucoup de choix. Bref, au final, ça m'a bien plus. J'étais tranquille, je relisais mon cours en mangeant à mon rythme (je suis quand même assez lente pour manger, j'aime prendre mon temps et savourer). Puis quand j'ai eu des trous, je suis allée au CDI pour lire et réviser. Au final, j'ai été toute seule toute la journée, mais je n'ai pas eu ce sentiment de peur. Quand je suis occupée à faire quelque chose, toute seule ou non, je n'ai plus peur, ma tête est occupée, elle ne pense plus à ces bêtises.
Ce soir en rentrant, j'ai dis à ma mère que je voulais me désinscrire et manger dehors. Elle a refusé. Elle m'a demandé pourquoi, mais je n'ai pas osé lui expliquer. C'est quand même la honte de se dire qu'après plus de deux mois, on a toujours pas d'ami et on est toute seule. Mais bon, au pire, je me préparerais mes casse-croûte le soir et je mangerais sous le préau.

Pour le physique, je me rends bien compte qu'il y a pire que moi, mais comme avant, mes problèmes étaient toujours liés à ça, je crois toujours que c'est à cause de ça que je n'arrive pas à m'intégrer.

Moi je te le paye le train Smile Non mais je trouve ça tellement dommage de ne pas faire des réunions entre membres. C'est tellement compliqué, la distance.
Je les vois bien tirer une tête d'abruti parce qu'ils ne comprennent quedal. D'ailleurs, j'ai récemment appris une insulte civilisée : olibrius clown 

Quoi qu'il en soit, c'est dur de ne pas vraiment avoir de personnes proches localement sur qui compter, mais heureusement, vous êtes làn:bisous: 

Juste, je voudrais faire un point. Hier, dans mon cours de creation design, quand on a du dessiner un mannequin, une fille que je n'aime pas du tout s'est assise à la place libre à côté de moi pour être plus proche de l'objet.
Elle s'est foutue de moi, mais en cachant bien son jeu. Elle me posait le genre de question : ''T'as déjà eu un copain ?" (ça veut tout dire...), ''Tu veux que je te fasse un bisou ?'' (gaminerie totale) ou encore ''Pourquoi tu m'aimes pas ? Moi je t'adore''
Le tout avec son foutu sourire de garce que j'aimerai lui faire ravaler. Elle me demandait souvent pourquoi je l'aimais pas, je disais que je n'avais rien contre elle, que je ne la connaissais pas, tout simplement. Bien sûr, c'est totalement faux. Ce n'est pas la première fois qu'elle se moque de moi, elle est exubérante et vaniteuse.
Mais je ne sais pas comment faire pour

_________________
Reprendre confiance petit à petit  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DadouWorld
Cheval de compétition
avatar

Messages : 5412
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 19
Localisation : Eure-et-Loir

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mar 5 Nov 2013 - 21:58

LangeDeLenfer237 a écrit:
Je ne sais pas trop quoi te dire de plus. Malheureusement, les gens de ta classe n'ont pas encore grandi, c'est bien dommage.
Je me suis faite alpaguer par une bande de secondes dans la cour de récréation cet aprem. Mon dieu qu'ils sont bêtes ! J'étais en train de manger un pain au chocolat, et l'un d'eux me demande si je peux partager avec lui. Sur le coup, je me suis dit que je pouvais bien lui donner un bout, et puis au final, je lui ait dit non. Bah ouais, j'le connais pas, et des pains au chocolat, y en a plein à vendre à la cantine. Il en veut, il demande à sa maman un petit billet et il va se le chercher. Et là, il m'a répondu un mot complètement hors contexte, à tel point que je ne me rappelle même plus lequel c'était. Tout le groupe a explosé de rire. J'ai pas compris... lol! 

Bref, j'espère que tu ne te sens pas trop mal en cours. Mais je ne sais vraiment pas quoi te conseiller de plus...
Déjà, je ne sais pas comment il fait. Je trouve ça déplacé et impoli de venir quémandé comme ça. M'enfin. En cours, ça va. Je me sens juste mal à l'aise quand je dois aller au tableau, ou quand je constate que je suis la seule à être toute seule à ma table.

_________________
Reprendre confiance petit à petit  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yayayoyo
Cheval de compétition
avatar

Messages : 2777
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 39
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mar 5 Nov 2013 - 22:12

DadouWorld a écrit:
Le tout avec son foutu sourire de garce que j'aimerai lui faire ravaler. Elle me demandait souvent pourquoi je l'aimais pas, je disais que je n'avais rien contre elle, que je ne la connaissais pas, tout simplement. Bien sûr, c'est totalement faux. Ce n'est pas la première fois qu'elle se moque de moi, elle est exubérante et vaniteuse.
Mais je ne sais pas comment faire pour
Et lui dire "Oui tu as raison, je n'aime pas les connes vaniteuses" dans un grand sourire ? Bon c'est un trait d'humour, je pense que tu n'oserai pas... C'état le genre de réflexion que je faisait, et personne venait me casser les pieds lol! 

Le tout est de savoir si tu as besoin des autres ou pas. Finalement tu vois que ce n'est pas si mal de faire son train, il vaut mieux être seule que mal accompagnée. Alors n'hésite pas à les envoyer balader (si tu ose), tu te fera respecter. Si tu te laisse faire ça va continuer et aller en empirant. Quand tu aura affaire a des gens plus matures, tu verra que ça change complètement.

Et ne rattache pas ça a ton physique, si c'était pas le physique, ils trouveraient autre chose pour t'enquiquiner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sa Rah
Cheval de compétition
avatar

Messages : 438
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 25
Localisation : Niort

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 10:45

yayayoyo a écrit:

Et ne rattache pas ça a ton physique, si c'était pas le physique, ils trouveraient autre chose pour t'enquiquiner...

+1 avec Sandra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 21
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 12:12

Anais, sans vouloir manquer de respect à ta mère, je trouve sa réaction vis à vis de repas en ville un peu idiote. Au pire, dis lui que ce n'est pas très bon à la cantine, et que tu trouves dommage de payer pour des repas dégueus. En plus, c'est le même prix en ville. Et explique kui qu'en plus, tu ne te sens pas très à l'aise avec les gens qui mangent aussi à la cantine à l'école, et que tu préfère manger au calme en relisant un peu tes cours. Elle devrait comprendre.
Sinon, je pense que ce ne serait peut-être pas une mauvais idée de parler de tes soucis d'intégration à ta mère. Qu'elle sache quand même.

Finalement, tu n'as pas l'air si mal quand tu fais ta petite vie de lycéenne tranquillement. Je suis sure que le fait de ne plus t'afficher avec ces gamins peut pousser les autres de ton lycée à avoir un bonne image de toi. A ne plus trainer avec des secondes idiots, ils vont même se demander si tu es en seconde ou pas. ^^ lol! 

Pour ton cours de design (purée ça doit être cool ! On a pas ça nous !), l'autre pouffiasse là, envoe la bouler sérieusement. Nan mais sérieux, même quand j'étais moi même en seconde je ne voyais pas d'abruties pareilles. ça l'amuse cette conne ? Impolie, immature et en plus, je suis sure qu'elle a plein de potes aussi débiles qu'elle. C'est clairement un comportement de pots de peinture pouf des collèges ça. D'ailleurs, je suis sure qu'elle se maquille beaucoup et se lisse les cheveux. lol! 

L'autre qui t'a envoyé une invit sur facebook, effectivement, c'est un peu gonflé. ^^ Probablement n'y avait-il pas plus de signification que ça. Tu l'a ignoré ?
On s'échange nos facebooks ? Smile

Pour la gars qui voulait me piquer mon pain au chocolat, ouais, il est plutôt sans gène. Mais en soi, ce n'était pas non plus une catastrophe. J'allais même lui en donner. Mais quand j'ai vu qu'il était entouré de 4 ou 5 personnes, je me suis dit que si j'en donnais à lui, ils allaient tous mes faire chier. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DadouWorld
Cheval de compétition
avatar

Messages : 5412
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 19
Localisation : Eure-et-Loir

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 14:06

yayayoyo a écrit:
DadouWorld a écrit:
Le tout avec son foutu sourire de garce que j'aimerai lui faire ravaler. Elle me demandait souvent pourquoi je l'aimais pas, je disais que je n'avais rien contre elle, que je ne la connaissais pas, tout simplement. Bien sûr, c'est totalement faux. Ce n'est pas la première fois qu'elle se moque de moi, elle est exubérante et vaniteuse.
Mais je ne sais pas comment faire pour
Et lui dire "Oui tu as raison, je n'aime pas les connes vaniteuses" dans un grand sourire ? Bon c'est un trait d'humour, je pense que tu n'oserai pas... C'état le genre de réflexion que je faisait, et personne venait me casser les pieds lol! 

Le tout est de savoir si tu as besoin des autres ou pas. Finalement tu vois que ce n'est pas si mal de faire son train, il vaut mieux être seule que mal accompagnée. Alors n'hésite pas à les envoyer balader (si tu ose), tu te fera respecter. Si tu te laisse faire ça va continuer et aller en empirant. Quand tu aura affaire a des gens plus matures, tu verra que ça change complètement.

Et ne rattache pas ça a ton physique, si c'était pas le physique, ils trouveraient autre chose pour t'enquiquiner...
En effet, c'est beaucoup pour moi, de dire ce genre de choses. C'est surtout qu'elle a l'air d'avoir un fort caractère, et je sais que si je me mets à rétorquer, elle risque de surenchérir. Puis il y a ses potes. Si je me la mets à dos, je me les mets toutes à dos (je n'aime pas ses amies, elles aussi sont prétentieuses et se foutent de moi). Et je sais que si je suis en froid avec ce groupe de fille, les garçons vont encore plus m'embêter également.

Je me rends compte que je me débrouille très bien toute seule. Le moment où je ressens vraiment le besoin d'être entourée, c'est comme je le disais le midi à la cantine. Mais globalement, je suis bien toute seule. D'ailleurs je suis plus attentive en cours, et je comprends mieux les matières où j'ai du mal.

Mais j'ai peur que ça ne dure toutes mes années lycées. On est une classe un peu spéciale, et normalement, on va être ensemble pendant les trois ans, sauf s'ils décident tous de partir vers une autre filière, ce qui ne sera jamais le cas. Donc à quelques individus prêts, je vais les avoir sur le dos pendant 3 ans. Et pas question de changer de filière juste pour ça.

_________________
Reprendre confiance petit à petit  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DadouWorld
Cheval de compétition
avatar

Messages : 5412
Date d'inscription : 18/07/2012
Age : 19
Localisation : Eure-et-Loir

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 14:20

LangeDeLenfer237 a écrit:
Anais, sans vouloir manquer de respect à ta mère, je trouve sa réaction vis à vis de repas en ville un peu idiote. Au pire, dis lui que ce n'est pas très bon à la cantine, et que tu trouves dommage de payer pour des repas dégueus. En plus, c'est le même prix en ville. Et explique kui qu'en plus, tu ne te sens pas très à l'aise avec les gens qui mangent aussi à la cantine à l'école, et que tu préfère manger au calme en relisant un peu tes cours. Elle devrait comprendre.
Sinon, je pense que ce ne serait peut-être pas une mauvais idée de parler de tes soucis d'intégration à ta mère. Qu'elle sache quand même.

Finalement, tu n'as pas l'air si mal quand tu fais ta petite vie de lycéenne tranquillement. Je suis sure que le fait de ne plus t'afficher avec ces gamins peut pousser les autres de ton lycée à avoir un bonne image de toi. A ne plus trainer avec des secondes idiots, ils vont même se demander si tu es en seconde ou pas. ^^ lol! 

Pour ton cours de design (purée ça doit être cool ! On a pas ça nous !), l'autre pouffiasse là, envoe la bouler sérieusement. Nan mais sérieux, même quand j'étais moi même en seconde je ne voyais pas d'abruties pareilles. ça l'amuse cette conne ? Impolie, immature et en plus, je suis sure qu'elle a plein de potes aussi débiles qu'elle. C'est clairement un comportement de pots de peinture pouf des collèges ça. D'ailleurs, je suis sure qu'elle se maquille beaucoup et se lisse les cheveux. lol! 

L'autre qui t'a envoyé une invit sur facebook, effectivement, c'est un peu gonflé. ^^ Probablement n'y avait-il pas plus de signification que ça. Tu l'a ignoré ?
On s'échange nos facebooks ? Smile

Pour la gars qui voulait me piquer mon pain au chocolat, ouais, il est plutôt sans gène. Mais en soi, ce n'était pas non plus une catastrophe. J'allais même lui en donner. Mais quand j'ai vu qu'il était entouré de 4 ou 5 personnes, je me suis dit que si j'en donnais à lui, ils allaient tous mes faire chier. ^^
Je n'approuve pas sa décision, mais je la comprends. Je suppose qu'elle n'accepte pas que je sois toute seule tous les midis, que quelque chose puisse m'arriver dans cette grande ville.
Donc bon... Le soucis, c'est que demain, je vais surement devoir manger à la cantine. Je n'arrive vraiment pas à lui avouer que je suis toute seule. Au début de l'année, je lui ai dis que j'avais rencontré des gens, je lui parlais d'eux. Et au final ce n'est que du vent.

Franchement, je ne sais pas si ça va pousser les gens à venir vers moi. Certes, c'est toujours plus simple d'aborder quelqu'un qui est seul, mais pourquoi est-ce qu'ils viendraient me parler ?

En effet, mon cours d'art est génial Smile On fait des trucs super intéressants, les profs sont pédagogues, moi j'aime beaucoup, ça change des cours d'Art. P pas structurés du collège.

Pour l'autre, dès le début de le deuxième jours ça a commencé, direct j'ai été cataloguée. En fait, on attendant la prof d'anglais. Elle vient me voir et me dit ''c'est toi qui parle bizarrement avec des mots chelous ?" Puis elle s'est marrée et s'est barrée. Je me suis retenue de lui balancer que c'était ça d'avoir un minimum de vocabulaire et que si elle ne comprenait pas le français, je ne pouvais plus rien pour elle.
En effet, c'est une fille superficielle, cheveux lissés qui se remet du gloss en cours et qui bave d'admiration devant son beau vernis.
M'enfin, même si les garçons me font un peu chier tous les jours et que les filles ne sont pas hyper évoluées, je trouve qu'il y a un petit peu de mieux. Mais bon, je me rends compte qu'ils ne sont pas très brillants.

Pour le Facebook, oui, j'ai ignoré.
Pas de soucis, je t'envoie un MP avec le lien vers mon mur Smile

C'est sur que dès le moment que tu donnes un petit quelque chose, tu as tout le troupeau qui rapplique après Razz

_________________
Reprendre confiance petit à petit  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 21
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 15:11

Citation :
Pour l'autre, dès le début de le deuxième jours ça a commencé, direct j'ai été cataloguée. En fait, on attendant la prof d'anglais. Elle vient me voir et me dit ''c'est toi qui parle bizarrement avec des mots chelous ?" Puis elle s'est marrée et s'est barrée. Je me suis retenue de lui balancer que c'était ça d'avoir un minimum de vocabulaire et que si elle ne comprenait pas le français, je ne pouvais plus rien pour elle.
En effet, c'est une fille superficielle, cheveux lissés qui se remet du gloss en cours et qui bave d'admiration devant son beau vernis.
M'enfin, même si les garçons me font un peu chier tous les jours et que les filles ne sont pas hyper évoluées, je trouve qu'il y a un petit peu de mieux. Mais bon, je me rends compte qu'ils ne sont pas très brillants.
Ouais, ils sont vraiment pas très évolués. -_-"
Fais L, plus personne te dira que tu parle chelou puis que les élèves de L sont tous très souvent un peu excentriques.. XD Je suis une excentrique, ma classe est excentrique.  Entre bizarres, on se comprend (bien sur, j'exagère... ^^ Mais c'est vrai que les L sont un peu différents des autres. On les reconnait à leur tête  ).

Et pourquoi ne viendraient-ils pas te parler ? A la cantine, en seconde, une fois j'étais seule, je me suis assise à une table où il y avait un groupe d'élèves (première ou terminale), ben ils m'ont intégrée à leur conversation et j'ai un peu discuté avec. Si t'entends quelqu'un se demander quelle heure il est, donne lui, même si il ne te parle pas à toi. Wink
Ne cherche pas à te trouver des amis à tout prix. Sois toi même. Si les autres de ta classe sont des abrutis finis, tant pis pour eux. Si le fait d'avoir face à eux une personne cultivée leur donne envie de rigoler, c'est qu'ils doivent être bien idiots. C'est juste une bande de crétins ignorants.

Oh ouiiii ! On va pouvoir s'ajouter sur facebook ! Wink Je t'envoie une invit, t'auras qu'à m'accepter. Mon nom complet c'est Olivia Sauvage. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katie1227
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1610
Date d'inscription : 10/05/2013
Age : 26
Localisation : Quebec

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 15:51

Je suis désolé de lire ce qui t'arrive, j'ai vécu la même chose tout mon parcours scolaire. Je suis contente que les autres te donnent des conseils car je serais pas trop te dire, j'ai encore les mêmes problèmes même après l'école :S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 21
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 16:03

Katie1227 a écrit:
Je suis désolé de lire ce qui t'arrive, j'ai vécu la même chose tout mon parcours scolaire. Je suis contente que les autres te donnent des conseils car je serais pas trop te dire, j'ai encore les mêmes problèmes même après l'école :S
Je crois qu'il y a des gens qui s'intègrent mieux que d'autres. Je suis comme toi, j'ai toujours eu des problèmes pour m'intégrer. En ce moment ça va, je suis avec des gens suffisamment matures qui sont très agréables, le courant passe et j'aime beaucoup ma classe, mais c'est sur que jamais je ne serais entourée d'une super bande de potes comme certains autres.
Anais, nous ne sommes pas seules dans ce cas. Je crois qu'il arrive à de nombreuses personnes e ne pas parvenir à s'intégrer. Je ne saurais pas l'expliquer. Sommes nous peut-être un peu différentes ? Est-ce seulement une question de maturité ?
Le fait est que la différence ne pardonne pas toujours dans notre société. L'important et de faire les choses que l'on aime. Pourquoi se prendre la tête avec ce qui nous fait du mal ? En l'espace de quelques années, j'ai radicalement changé de philosophie et de manière de vivre. La solitude, ce n'est pas la honte, ce n'est pas un mal. Je fais ce que j'aime, et ce que j'aime, c'est le chevaux et les autres personnes qui partagent ma passion. Je ne suis pas sure d'avoir tout à fait raison quand je ne vis que pour ça, et je sais que si jamais ça devait s'arrêter, je serais juste malheureuse. Dans ma tête, ma vie s'organise en deux parties. L'avant cheval, quand j'étais harcelée à l'école et en dépression, et l'après cheval, quand j'ai rencontré des gens formidables, si bien ici qu'au club et même quelques personnes au lycée. Maintenant, je crois qu'il ne faudrait surtout pas que ça s'arrête. Si c'était le cas, je ne sais pas trop comment je réagirais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adenine
Cheval de compétition
avatar

Messages : 2372
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 19
Localisation : Au pays du bonheur

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 18:56

Anaïs, je suis d'accord avec les autres, ignore les, mieux vaut être seule que mal accompagnée. Toute mon année de seconde je me sentais intégrée avec des gens que j'appréciais, sauf qu'eux ne pouvait pas me voir et malheureusement je ne l'ai su que trop tard et quand je l'ai su je suis partie, je suis restée seule un petit moment puis j'ai été voir une fille que ce groupe (et donc moi, fatalement) stigmatisait, je me suis excusée, elle a très bien compris l'effet de groupe et m'a dit qu'elle me pardonnait mais qu'elle n'oublierai jamais et au final c'est devenu une très très bonne amie à moi, celle avec qui j'ai passé toute mon amie de terminale et toutes les deux on étaient fortes, au dessus des critiques. Ça a été dur la première, au milieu de gens qui m'ont prise pour une conne. Mais la première c'est aussi l'année où j'ai serré les liens avec ma meilleure amie (hors du lycée). Et au final (et c'est encore mon état d'esprit aujourd'hui) je m'en fiche de ne pas être apprécier à l'école, on est un petit groupe on reste ensemble puis c'est tout parce que je sais qu'en dehors il y a des gens qui m'aiment et qui pensent à moi, qui m'acceptent comme je suis. On vit notre vie la semaine puis le week-end on vit tous ensemble, on est une folle bande, et je sais que ce n'est pas rose pour tout le monde à la maison ou à l'école mais on en parle pas forcement, on vit le moment puis c'est tout. Raccroche toi à ce que tu as, cette bonne amie qui n'est pas forcement là, tes amies d'avant peut-être, les gens du cheval, sache qu'ils sont la et qu'ils pensent à toi certainement comme tu penses à eux et que si tu as besoin tu pourrai toujours aller vers eux, c'est ça les vrais amis. Et sache aussi que tu n'es pas obligée de t'entendre avec les gens de ta classe, après tout vous vous retrouvez la par hasard, votre vie fait que vous vous rencontrez mais rien ne dit que vous allez vous apprécier ou vous détester d'ailleurs. Et souvent aussi, les gens que tu n'aimes pas au début devienne souvent de très bons mais par la suite, laisse faire le temps Smile Courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moka
Cheval de compétition
avatar

Messages : 4430
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 17
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 19:05

Olivia a écrit:
Pour ce qui est de ton physique, avant même de lire ce passage, je savais que tu allais rapporter tes malheurs à ça, que tu le dise ou non. Je ne vais pas te refaire le speech que je t'ai déjà fait, tu sais ce que j'en pense. Je maintiens que, sur les photos que j'ai vues de toi, je te trouve tout à fait mignonne. Les jeunes filles qui ont des rondeurs ne sont pas si rares que ça, et de nos jours, peu de gens jugent à ce point sur le physique. Ceux qui le font sont en général des gens complètement cons, très arriérés. Et sinon, les insultes du genre "t'es grosse", les gens les disent uniquement parce qu'ils savent que c'est quelque chose qui blesse, et pas du tout parce qu'ils en ont quelque chose à faire. Ne te focalises pas sur ça, c'est dommage. Continue des porter des vêtements que tu aimes et qui te mettent en valeur.
+1000000


 Je ne savais pas pour l'histoire du trajet à pied.

Non mais les gens n'ont rien d'autre à faire sérieusement ? Des cons, voilà ce qu'ils sont.
Sinon, au lieu de leur répondre, tu me disais que t'aimais lancer des mauvais regards (cette phrase sonne bizarre  ), ce serait sûrement plus simple pour toi que de répondre ? Enfin quoi qu'il en soit, même si ignorer est une bonne manière de rester tranquille, il en faut quand même pas hésiter à répondre quand même. Dis ce que tu penses, ne réfléchis pas à si elle répondrait plus fort que toi (bon sauf si t'es vraiment pas très sûres de ton cours).
Cela dit, tu avais bien osé dire à la dame au téléphone (celle qui zozotte là clown ) qu'elle vous faisait tous chier (en gros, en gros). Pourquoi pas à eux ? Parce que j'ose moins répondre à des adultes qu'à des gens de 14 ans. Puis, de toute façon, ils t'emmerdent, donc au fond, que tu répondes au non ça ne va pas changer grand chose je pense.

Juste, t'es dans un privé ou public ?

_________________
"Tu peux courir à l'infini, à la poursuite du bonheur, la Terre est ronde autant l'attendre ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 21
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 19:09

Adenine, j'ai absolument rien compris à ton histoire ! Shocked 



Moka, sans le savoir, je suis persuadée que c'est du public... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moka
Cheval de compétition
avatar

Messages : 4430
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 17
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 19:12

C'est pas compliqué le truc d'Adenine x)

Oui mais comme elle avait eu des soucis avec le public avant, je savais pas trop si elle avait voulu retourner dans le public. ^^'

_________________
"Tu peux courir à l'infini, à la poursuite du bonheur, la Terre est ronde autant l'attendre ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adenine
Cheval de compétition
avatar

Messages : 2372
Date d'inscription : 20/12/2012
Age : 19
Localisation : Au pays du bonheur

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 19:16

Ah merci Moka x) Ceci dit c'est très bien possible aussi que je ne soit pas claire vu que j'ai le cerveau un peu perturbé en ce moment ^^
En bref on m'a prise pour une conne et finalement aujourd'hui je le vis très bien et j'ai un groupe d'ami solide mais en dehors de l'école (en même temps cette année est un peu particulière aussi !) avec qui j'ai de bons délires, on se raconte nos soucis si on en a envie mais on sait parfois très bien que untel va pas bien mais on en parle pas parce qu'il a pas envie.
En bref, il y a toujours quelqu'un qui t'aime et qui pense à toi dans ce monde, et c'est à ces gens la qu'il faut penser en priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 21
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 19:18

Moka a écrit:
C'est pas compliqué le truc d'Adenine x)

Oui mais comme elle avait eu des soucis avec le public avant, je savais pas trop si elle avait voulu retourner dans le public. ^^'
Pb du privé, faut payer. Perso, je trouve que ça le vaut. Je suis prête à payer, le public ça a toujours fini en catastrophe avec moi. Dans le privé, tout de suite on sé débarrasse d'une grande partie des wesh abrutis. Ouais, y a des cathos culs-bénis (pour certains), mais ils sont aimables au moins ! ^^


Adenine, d'accord ! ^^
Bien sur qu'il y a toujours quelqu'un pour nous aimer. ) Famille et amis, même s'ils se comptent sur les doigts de la main, ils sont là et heureusement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moka
Cheval de compétition
avatar

Messages : 4430
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 17
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 19:25

Je suis dans un établissement collège et lycée privé catholique. xD
J'ai jamais vu le public mais bon, je trouve que les gens ne sont pas très aimables non plus en privé. J'ai des amies qui sont dans un collège public, apparemment y a pas tant de soucis.

_________________
"Tu peux courir à l'infini, à la poursuite du bonheur, la Terre est ronde autant l'attendre ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 21
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 19:27

Moka a écrit:
Je suis dans un établissement collège et lycée privé catholique. xD
J'ai jamais vu le public mais bon, je trouve que les gens ne sont pas très aimables non plus en privé. J'ai des amies qui sont dans un collège public, apparemment y a pas tant de soucis.
Ah ah, le public et le privée, c'est le jour et la nuit. ^^

Si tes amies sont bien intégrées dans leur collège, bien sur qu'elles aiment le public. Tout dépend des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moka
Cheval de compétition
avatar

Messages : 4430
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 17
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 19:28

Citation :
Ah ah, le public et le privée, c'est le jour et la nuit. ^^

Tant que ça ?

_________________
"Tu peux courir à l'infini, à la poursuite du bonheur, la Terre est ronde autant l'attendre ici."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HR
Cheval de compétition


Messages : 4969
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 21
Localisation : ...

MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   Mer 6 Nov 2013 - 19:32

Moka a écrit:
Citation :
Ah ah, le public et le privée, c'est le jour et la nuit. ^^
Tant que ça ?
Ah ben pour moi en tout cas, oui, ça a été tant que ça. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Problèmes d'intégration au lycée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Problèmes d'intégration au lycée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» intégration autoradio vide poche
» Intégration d'un GPS nomade
» Transports Déménagements ITS (Intégration Transport Service) (95)
» Kit d'intégration
» Hors sujet total. Problème avec une fille de mon lycée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Cheval :: Espace détente :: Discussion :: Espace bavardage :D-
Sauter vers: