Forum Cheval
Hey ! Tu es un(e) passionné(e) des chevaux ? Rejoins la communauté du forum cheval et viens partager avec nous ton amour des chevaux Very Happy

Mais avant de poster un message, il faudra te présenter dans la rubrique "Présentation - cavaliers, cavalières", pour que nous puissions t'accueillir comme il se doit ! ;-)

Merci par avance et à très bientôt j'espère.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Sellerie MegaHorse

Partagez | 
 

 Mes fanfictions de Supernatural

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katie1227
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1610
Date d'inscription : 10/05/2013
Age : 26
Localisation : Quebec

MessageSujet: Mes fanfictions de Supernatural   Dim 3 Jan 2016 - 18:58

Je ne sais pas si certain(e)s d'entre-vous ont déjà écouté la série Supernatural, une série à propos de 2 frères qui chassent les fantômes et toutes sortes de créatures mythiques et surnaturelles.

Il y a plusieurs années j'ai écrit une trilogie basée sur cette série en utilisant les personnages. Ceux qui connaissent la série, mon histoire se déroule après les événements de la finale de la 3e saison 'No rest for the wicked''

Pour ceux qui ne connaissent pas, petit résumé (Attention aux spoilers si vous venez de débuter la série et vous ne désirez pas savoir ce qui se passe):
Spoiler:
 

Mon histoire commence après ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katie1227
Cheval de compétition
avatar

Messages : 1610
Date d'inscription : 10/05/2013
Age : 26
Localisation : Quebec

MessageSujet: Re: Mes fanfictions de Supernatural   Dim 3 Jan 2016 - 18:59

Prologue

-Sam! Au secours!

*Non*

Dean criait, quelque part, perdu dans ce brouillard qui l’entourait. Son visage était plein de sang alors que ses yeux criaient d’eux-mêmes, appelant de l’aide.

*Non, non*

La porte s’ouvrait, libérant les chiens de l’enfer qui se jetèrent sur leur proie pour le déchiqueter, le tuant dans les pires douleurs.

*Non, pas ça, non*

Ruby, ou plutôt Lilith, souriait, riait, savourait sa victoire. Elle regardait le jeune home mourir sous ses yeux, mais il n’était pas la plus grande raison de son sourire. Cette raison était plutôt de voir le frère qui la suppliait d’arrêter.

*Non!*

-Sam, aide-moi! Aidez-moi! Pitié!

*Non!*

Le visage du chasseur déchu semblait se dissiper dans la brume et avant de disparaitre complètement, un cri, sans parole, un cri déchirant de douleur se répercuta partout.

*NON! Dean!*

-Dean!

Sam ouvrit les yeux, se retrouvant subitement assis sur son lit, couvert de sueur. Sa respiration était saccadée, comme s’il venait de courir le plus rapidement possible sur des kilomètres. Son regard se porta autour de lui, désorienté. Où était-il? La salle était petite dans ce qui semblait être une vieille maison avec presque aucune décoration, mais deux lits s’y trouvaient. Où se trouvait son grand frère qui veillait toujours sur lui? Avec les secondes qui passaient, son cerveau se réveillait et les souvenirs de son rêve, les souvenirs des derniers jours lui revenaient. Une semaine plus tôt, Lilith avait relâché ses chiens sur son frère, le tuant sous ses yeux. Il avait tout fallu à Bobby pour convaincre Sam de se détacher du corps ensanglanté de son frère. Le vieux chasseur l’avait serré contre lui dans un effort vain de tenter de le réconforter, d’arrêter le corps du jeune homme de trembler de façon incontrôlable. C’était vraiment en vain, purement et simplement, tout comme l’avait été tous les efforts pour sauver Dean…

Sam repoussa les couvertures et se leva, se dirigeant dans la cuisine où il s’aspergea de l’eau dans son visage et ses cheveux, reprenant le contrôle de sa respiration. Il se prit un bon verre d’eau sans prêter attention aux bruits de pas derrière lui. Il savait très bien de qui il s’agissait. Il entendit le plancher craquer un moment, puis la personne s’immobilisa. Sam calla son verre et se retourna, se retrouvant face à face avec Bobby qui l’observait, d’un regard fatigué et plein de sympathie.

-Encore ses cauchemars?

Le vieux chasseur se demandait pourquoi il se donnait encore la peine de poser cette question sachant qu’il n’obtiendrait aucune réponse. Cette scène était devenu trop familière, depuis une semaine il se réveillait sois au son de Sam qui criait le nom de son frère, sois au son de Sam qui se levait en faisant craquer le plancher. À chaque soir, Bobby se sortait du lit pour s’assurer que le jeune homme allait bien et essayait d’entrer en communication, de poser des questions ou plutôt une question, même s’il se doutait bien que Sam devait revivre sans cesse la mort de son frère.

-Je vais bien, retourne dormir, déclara Sam d’un ton monotone.

Sam était incapable de compter le nombre de fois que son grand frère l’avait sauvé, s’était occupé de lui sans penser à lui-même avant. La 1ère fois que Dean avait veillée sur lui, Sam n’avait que 6 mois et son grand frère le sortait d’un incendie. La dernière fois, Dean avait 28 ans et il vendait son âme. Sam serrait son poing, tentant de retenir les larmes qui montaient, des larmes de tristesse, mais aussi de colère. Comment avait-il pu faire cela?





Chapitre 1 :
Dire qu’une semaine complète avait passé depuis que Bobby et Sam avaient sortit le corps de Dean de la maison, l’amenant jusque chez Bobby pour panser ses blessures avant de le brûler, ne désirant pas que ce corps déchiré soit la dernière image qu’ils aient de lui. Bobby était incapable d’effacer ses images de sa tête, il n’avait pas pu rentré dans la maison, il avait tout fait pour pouvoir prendre part à ce combat et il était resté dehors durant le combat final contre Lilith et ses chiens…Il était vieux et aurait préféré mourir à la place du jeune chasseur, il aurait préféré se sacrifier que de voir une scène semblable à celle qu’il avait vu un an plus tôt; le visage détruit et en pleure d’un homme qui avait tout perdu.

Il eu une pensée pour la jeune femme blonde qui se trouvait au sol à côté des Winchester, une fois libérée des démons qui l’ont possédés de façon successive. Bobby avait prit la peine de passer un appel pour qu’on vienne récupérer le corps. Il se demandait si de la famille était venu reconnaitre le corps et le prendre pour un enterrement approprié. Après tout, elle devait être portée disparue depuis au moins un an. Avait-elle seulement de la famille? Des proches qui étaient ce moment entrain de pleurer pour elle à l’église? Ou pleurer devant une tombe?

Midi était passé depuis de longues heures maintenant et le vieux chasseur n’avait pas vu Sam de la journée, restant dans sa chambre toute la journée. Depuis la fin du pacte, Bobby l’avait rarement vu pour être franc et lui avait encore moins parlé, mais aujourd’hui il était certain que le fils de John n’avait rien mangé, n’avait pas bougé, alors que bientôt le soleil se coucherait. Cela ne pourrait pas durer, déjà qu’il dormait très peu et quand il dormait, ce n’était surement pas un sommeil réparateur, il se négligeait de plus en plus. Bobby prit une grande respiration et alla cogner doucement à la porte.

-Sam? Je sais que tu es là, allez, ouvre-moi. Tente-il doucement.

Il attendu un moment et seul le silence lui répondu. Il essaya une 2e…et une 3e fois avant d’avoir une faible réponse.

-Laisse-moi tranquille.

Bobby tourna la poignée, qui n’était pas barrée et sentit son cœur se serrer à la vue de celui qu’il considérait comme son fils. Sam était assit sur le lit, les coudes sur les genoux, son visage dans les mains. Lorsqu’il leva la tête, ses traits étaient creusés par la fatigue avec ses cernes prononcés, mais il y avait aussi ses yeux rougis et son visage encore mouillé de larmes. Il eu un moment de silence, faisant croitre un malaise entre les deux hommes.

-Hey, je m’inquiétais pour toi, comment te sens-tu? Tenta Bobby pour commencer une conversation.

-J’ai perdu toute ma famille et toi? Lança Sam.

Bobby soupira.

-Sam écoute…

-Il n’y a pas de «Sam écoute»! Éclata l’interpellé en se levant, faisant sursauter l’homme devant lui. J’étais mort et j’aurais dû le rester! Maintenant mon frère est mort, par ma faute!

Bobby sentait plusieurs sentiments en lui, il était sensible à la douleur de Sam et lui-même ressentait la perte de l’ainé des frères, mais il n’aimait pas se faire crier ainsi dessus. Il resta silencieux en cherchant quelque chose de réfléchit à dire pour ne rien dire qu’il regretterait plus tard. Ne trouvant rien de bon à dire, il tenta au moins de faire un contact.

-Je veux t’aider c’est tout, tu…

-Si tu veux me rendre service, l’interrompit Sam, va-t-en! Laisse-moi tranquille! Je suis assez grand pour me débrouiller!

Bobby sentit la colère monter en lui, il n’allait pas jouer les gentils toute sa vie pendant qu’il se faisait crier dessus. Il monta le ton à son tour.

-Tu crois que tu es le seul qui a aimé ton frère? Le seul à qui il manque?!

Sam s’arrêta net dans sa lancée, il n’avait pas souvent vu Bobby en colère et ne s’attendait pas à le voir éclater, surtout pas si rapidement.

-Tu veux savoir qui m’a fait le même discours? Ton frère, lorsque tu es mort. Tu te sens coupable car tu aurais voulu rester mort? J’ai essayé de prendre soin de ton frère, de l’empêcher de faire quoi que se soit de stupide, de l’empêcher de se laisser mourir de faim et de fatigue…et tu sais ce que j’ai fait lorsqu’il m’a crié dessus??? Je l’ai abandonné! Tout ce qui ce passe, c’est ma faute….c’est ma faute…

«C’est ma faute», 4 mots, 4 syllabes. Mais ils étaient comme des poignards qui rentraient droit au cœur. La colère sembla s’évaporer et une larme coula sur la joue du vieux chasseur. Tout ce qu’il disait sortait tout seul, mais quand il se rendait compte que maintenant Sam souffrait car il avait abandonné un Winchester en détresse un an plus tôt…c’était trop difficile pour son vieux corps. Au moins, il semblait que cela eu l’effet désiré sur Sam, surtout la larme silencieuse qui descendit le long du visage, il se calma et s’assit sur le lit. Il tenta de retenir ses propres larmes revenir et fut prit d’un frisson avant de trouver la force de poursuivre, la voix tremblante, au bout de craquer, sortant ce qu’il avait dans le cœur…

-J’ai échoué, j’avais promis de le sauver. Ma chance de…il m’a sauvé tant de fois…et pour une fois…une fois...ce fut à mon tour de lui rendre la faveur et j’ai essayé, j’ai…

Il s’arrêta un plus long moment, cachant de nouveau son visage dans ses mains, Bobby s’assit à ses côtés et posa sa main hésitante, lentement sur le dos du jeune homme qui ne réagit pas sur le coup. Puis leva de nouveau sa tête, laissant voir ses joues inondées de larmes.

-Je lui ai promis plusieurs fois que tout irait bien, que nous trouverions la solution…comment ai-je pu lui donner tous ses faux espoirs? J’aurais du briser ce pacte moi-même!


D’un geste vif et rageur Sam essuya ses larmes et se leva, chassant la main réconfortante.

-J’ai été trop stupide, j’ai essayé de discuter avec le démon au croisement des chemins alors que j’aurais du essayé qu’elle me tue et laisse mon frère tranquille!

Il prit sa veste et se dirigea vers la porte, mais il sentit son bras se faire agripper, il se dégagea et lança un regard furieux à son ami qui essayait de le retenir, à son ami brisé qui lui répondit par un regard suppliant.

-Quoi que tu fasses, promets-moi de ne rien faire de stupide, tu dois vivre pour ton frère et si tu te sacrifices, cette fois, c’est moi qui ne survivrai pas à perdre un autre membre de *ma famille*.

Ils se fixèrent un moment, puis Sam grommela un «promis» avant de quitter. Dès sa sortit de la maison, il marcha quelques pas et eu l’impression d’être observé, il fit volte-face, peut-être que c’était juste Bobby, mais il n’était ni dehors, ni à aucune fenêtre. Il secoua la tête, c’était la 2e fois qu’il avait cette impression récemment, mais sa devait être son imagination. Il prit l’impala jusqu’à un bar, se mettant seul à une petite table isolée. Au début il avait cru que boire un coup lui ferait du bien, mais il touchait à peine son verre, fixant dans le verre. Il se rappelait ce qui était arrivé lors de la journée qui recommençait dès que Dean mourrait, lorsqu’il avait finit par mourir définitivement le mercredi matin. Durant les 6 mois qui suivirent, Sam était devenu un monstre froid, un tueur au cœur de pierre, ne parlant à personne et la personne, ou du moins, la créature qui avait tout manigancé avait fait cela pour le prévenir de ce qui pourrait devenir.

-Es-ce que je suis entrain de le devenir? Murmura-t-il à lui-même.

Il avait en quelque sorte eu une 2e chance et même s’il restait chez Bobby, il ne lui parlait pas, le traitait comme un moins que rien encombrant, fouillant dans ses affaires. Dean n’aurait jamais voulu ça.

«Continus de chasser. Vis ta vie. Tu es plus fort que moi, tu l’es. »

Ses paroles résonnaient toujours en lui, comme si c’était hier…alors que c’était il y a plusieurs mois.

-Non Dean…je ne suis rien sans toi.

Il se leva et laissa sa boisson sur la table, l’ayant à peine touché. En sortant dehors, il n’eu pas le temps de se rendre bien loin, même pas à l’Impala car il se fit poussé au loin, tombant durement au sol. C’était rien de physique qui l’avait poussé, c’était plutôt une force et il ne fallait pas être un génie pour deviner ce qui pouvait faire sa. Le chasseur se remit sur ses pieds, se situant à deux mètres d’un grand et solide homme costaud au regard complètement noir. La dernière fois que Sam avait croisé un démon, c’était il y a une semaine et le regard était blanc.

Il sentait la haine monté en lui et s’il aurait pu, son regard serait devenu tout aussi noir, mais de haine. On dirait qu’il s’en rapprochait car le démon en face de lui se mit à rire, le grand sourire aux lèvres.

-C’est ça «l’enfant roi»? Il y a des rumeurs que tu as fait fuir Lilith, voyons voir ce que tu es capable.

Il leva son bras et renvoya le dernier Winchester au tapis avant d’éclater de rire encore une fois.

-Tu es encore plus pathétique que ton frère on dirait, je me demande comment tu as pu survivre cette semaine.

-Ne parle pas de mon frère!

-Un petit sentimental?

Il se mit à rire encore plus.

Sam se leva, tremblant de rage, personne ne parlait de lui comme sa, personne ne parlait de son frère comme sa. Lorsque le démon utilisa ses pouvoirs contre lui…rien ne se produit. Ce fut plutôt lui qui fut poussé et envoyé contre un poteau électrique sur le bord de la route. Sam s’approcha de lui, le fixant intensément, il voyait le démon gesticuler pour faire n’importe quoi, mais rien en fonctionnait, il commença à paniquer, essaya de fuir, le corps de son hôte qui se tortillait, mais il semblait prit au piège dans le corps. Consumé par la rage, le Sam Winchester que tout le monde connaissait semblait avoir disparu alors qu’il agrippait son adversaire, puis lui donna un bon coup de poing, le renvoyant au tapis. En touchant le sol, le démon réussit à sortir du corps et s’enfuit. Le corps de l’homme possédé s’étendit au sol, inconscient…ou peut-être même mort.

Sam resta immobile un moment, reprenant le contrôle de sa respiration. Il entendit un bruit d’applaudissement lent et bien fort, suivit d’une voix :
-Et voila! Ça c’est mon gars! Je te l’avais dit que tu pouvais le faire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mes fanfictions de Supernatural
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui utilise le supernatural de chez Korda?
» Quelle est la C4 la plus désirable ?
» petite présentation
» tresse à bas de ligne????
» Vedette de cinéma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Cheval :: Espace détente :: Discussion :: Nous sommes des artistes !-
Sauter vers: